VIDEO. Secrets de tournage: Comment Sophie Marceau est devenue «La Taularde»

CINEMA Une détenue, des commerçants un peu particuliers et un trublion sont au cinéma ce mercredi…

Caroline Vié

— 

Sophie Marceau dans «La Taularde» de Audrey Estrougo
Sophie Marceau dans «La Taularde» de Audrey Estrougo — Rouge international

Elle est en prison par amour, ils ont des ennuis par cupidité et il voyage à la recherche d’idées : des personnages hauts en couleurs sont en vedettes dans les films de cette semaine.

Sophie Marceau est La Taularde, rôle-titre du film d' Audrey Estrougo. La cinéaste l’a fait travailler en amont pendant plusieurs jours avec ses partenaires. Elles jouaient des scènes qui ne faisaient pas parti du script mais qui leur permettaient de mieux appréhender leurs rôles comme si elles avaient été réellement enfermées ensemble avant le début du tournage.

>> A lire aussi : «La Taularde»: «Sophie Marceau est aussi crédible en madame tout le monde qu'en détenue»

Miles Teller (Whiplash) et Jonah Hill (Le loup de Wall-Street) se livrent à un commerce pas vraiment recommandable dans War Dogs de Todd Phillips. Leurs mauvaises habitudes les conduisent à se colleter avec des êtres dangereux. Cette comédie grinçante inspirée d’une histoire vraie est fort réjouissante notamment grâce aux compositions du duo.

>> A lire aussi : «War Dogs»: Miles Teller et Jonah Hill se livrent à une drôle de guerre

Michael Moore, joyeux trublion polémiste poursuit sur sa lancée avec le documentaire, Where to invade next. Il visite divers pays à la recherche d’idées qu’il pourrait exporter aux Etats-Unis dans ce film à la mauvaise foi réjouissante. On passe un bon moment en compagnie de ce curieux avide de rencontres.

>> A lire aussi : «Where to invade next»: Pourquoi il ne faut pas prendre Michael Moore (trop) au sérieux

Courez vite les découvrir tous au cinéma !