«Olmo et la Mouette» et «Le fils de Jean»: Deux films pour jouer au papa et à la maman

FAMILLE La famille est au centre de deux films passionnants évoquant paternité et maternité de façon originale…

Caroline Vié

— 

Gabriel Arcand et Pierre Deladonchamps dans Le fils de Jean de Philippe Lioret
Gabriel Arcand et Pierre Deladonchamps dans Le fils de Jean de Philippe Lioret — Sebastien Raymond / Fin Aout Productions/Le Pacte

Etre fils ou être mère n’est pas toujours une sinécure. C’est l’expérience que connaissent les héros de deux films fort réussis qui sortent ce mercredi. Le fils de Jean de Philippe Lioret et Olmo et la Mouette de Petra Costa et Lea Glob entraînent le spectateur au cœur de réflexions sur la paternité et la maternité

Papa où t'es ?

Dans Le fils de Jean, un trentenaire incarné par Pierre Deladomchamps tombe des nues quand il découvre que son père dont il ignore est un Canadien récemment décédé. N’écoutant que son cœur, il fonce au Québec où l’attend une nouvelle famille qui ne l’accueille pas vraiment à bras ouverts. « La famille, c’est d’abord le lieu du secret, le monde du silence », précise Philippe Lioret. Il retrouve le ton lumineux deJe vais bien ne t’en fais pas pour confronter son protagoniste à Gabriel Arcand en ami bougon qui l’aide à comprendre la vérité sur la disparition de son papa. Ce festival d’émotions se déguise en thriller pour frapper au cœur.

Maman à tout prix?

La comédienne jouée par Olivia Corsini découvre qu’elle est enceinte dans Olmo et la Mouette alors qu’elle s’apprête à jour la pièce de Tchekhov. Est-elle prête à sacrifier sa carrière sa liberté pour son futur enfant. Clouée à la maison par une grossesse difficile, elle a tout le temps de se poser ces questions et de mener la vie dure à son compagnon qui ne sait plus comment la gérer. «C’est après qu’Olivia est réellement tombée enceinte que nous avons envisagé le film à l’aune de sa grossesse», précise Pera Costa. Rarement une œuvre avait montré de façon aussi juste les sentiments agitant l’âme d’une future maman. Alors irez-vous plutôt voir papa ou maman au cinéma.