«Peter et Elliott le dragon», «Toni Erdmann», «Star Trek»... pour vibrer dès le 17 août dans les salles

A L'AFFICHE Rires, frissons, suspense, émerveillements : que d’émotions dans les salles de cinéma cette semaine…

Caroline Vié
— 
Bryce Dallas Howard, Ooona Lawrence et Robert Redford dans Peter et Elliott le dragon de David Lowery
Bryce Dallas Howard, Ooona Lawrence et Robert Redford dans Peter et Elliott le dragon de David Lowery — Walt Disey Pictures

Quelles seront vos envies cette semaine ? Les cinémas offrent une large palette de sensations à déguster selon vos aspirations. Il ne vous reste plus que l’embarras du choix.

Pour s’émerveiller comme un enfant : « Peter et Elliott le dragon »

Et si le méchant reptile qui est censé hanter la forêt existait vraiment ? Et s’il était plutôt sympa ?Peter et Elliott le dragon de David Lowery part de ce postulat pour remettre au goût du jour, c’est-à-dire en live, une animation classique des studios Disney où Robert Redford et Bryce Dallas Howard rencontrent un partenaire aussi imposant qu’inattendu.

Pour sourire et s’émouvoir : « Toni Erdmann »

Un père un brin envahissant tente de redonner le goût de la vie et du rire à sa fille engoncée dans un boulot trop prenant. Toni Erdmann a été l’un des chocs du Festival de Cannes 2016. Cette comédie fine signée Maren Ade est un petit bijou de drôlerie et de sensibilité. A ne pas rater !

>> A lire aussi : Festival de Cannes: Pourquoi on aime à la folie «Toni Erdmann» de Maren Ade

Pour s’envoler vers les étoiles : « Star Trek Sans limites »

Et voilà le capitaine Kirk et son équipage repartis en mission pour Star Trek Sans limites de Justin Lin. Si le spectateur amoureux de science-fiction se laissera emporter dans un tourbillon d’action, il lui sera sans doute impossible de ne pas ressentir en pensant à Anton Yelchin alias Chekov, récemment disparu dans un accident.

Pour frissonner et/ou crier : « Dernier train pour Busan »

Pas sûr que ce film d’horreur coréen vous fasse préférer le train. Yeon Sang-so fait monter la pression autour de passagers coincés avec des zombies voraces. C’est gore, c’est drôle et ça a fait hurler de terreur les festivaliers cannois. Allez, prenez leDernier train pour Busan, vous ne le regretterez pas !

Pour vibrer avec deux stars : « Moka »

Dans ce suspense inspiré d’un livre de Tatiana de Rosnay, une mère recherche celui ou celle qui a fui après avoir renversé son fils. Moka, c’est la couleur de la voiture du chauffard qu’elle veut débusquer. C’est Frédéric Memoud qui orchestre ce duel à fleuret moucheté entre Emmanuelle Devos et Nathalie Baye.

Pour rire sans complexe : « Hors contrôle »

Deux fêtards impénitents recherchent des cavalières pour les accompagner à un mariage. Hors Contrôlede Jake Szymanski réserve deux belles surprises à Zac Efron et Adam Levine. Surprise : Les demoiselles qu’ils ont trouvées (Anna Kendrick et Aubrey Plaza) sont encore plus ingérables qu’eux !