Camping 3: Merci Kev Adams?

SCENARIO C’est le jeune humoriste qui aurait soufflé l’idée du scénario à Franck Dubosc…

20 Minutes avec AFP

— 

Kev Adams dans Amis publics d'Edouard Pluvieux
Kev Adams dans Amis publics d'Edouard Pluvieux — La Belle Company

L’été débute sous de très bons auspices pour Patrick Chirac et ses amis campeurs des Flots Bleus. Le troisième volet de la saga Camping, réalisé par Fabien Otoniente, vient en effet de réaliser le meilleur démarrage de film français depuis le succès phénoménal de Bienvenue chez les Ch’tis, la comédie de Dany Boon qui avait alors totalisé 558.359 billets vendus lors de sa première journée en salle.

 

Le choc des générations

Dans le premier volet sorti en 2006, le film mettait en scène le choc de deux mondes : celui de Patrick Chirac, un chômeur dijonnais, amateur de camping et Michel Saint Josse, un chirurgien esthétique parisien méprisant ce genre de vacances

. Dans Camping 3, c’est, cette fois, un choc des générations qui va opposer le personnage à trois jeunes, dont l’acteur Kev Adams, avec qui il va devoir cohabiter.

>> A lire aussi : Kev Adams a bien grandi, en voici la preuve

Une idée de Kev Adams

Cette idée de scénario à l’origine du 3 n’a pourtant pas germé dans la tête de son acteur vedette Franck Dubosc ou de son réalisateur Fabien Onteniente mais bien de Kev Adams. « La grande force du 3, c’est les jeunes ! Et je vais être très honnête (…) Un jour, Kev Adams (avec qui il a tourné le film Fiston) est venu me dire : "Franck, j’ai l’idée du 3 pour Camping. (…) Pourquoi vous ne ramenez pas des jeunes ?" Et là il nous avait donné l’idée. »