Festival du cinéma chinois en France: Michelle Yeoh trouve «les artistes martiaux français épatants»

RENCONTRE Michelle Yeoh et Donnie Yen, stars chinoises de stature internationale, sont les invités d'honneur de la manifestation...

Caroline Vié
— 
Donnie Yen et Michelle Yeoh dans Tigre et dragon 2 de Yuen Woo-ping
Donnie Yen et Michelle Yeoh dans Tigre et dragon 2 de Yuen Woo-ping — Rico Torres/Netflix

Elle s’est distinguée en James Bond Girl auprès de Pierce Brosnan dans Demain ne meurt jamais (Roger Spottiswoode, 1997). Il tient la vedette de Rogue One : A Star Wars Story de Gareth Evans qui sortira le 14 décembre prochain. Michelle Yeoh et Donnie Yen sont aussi les invités d’honneur du Festival du cinéma chinois en France qui se déroulera jusqu’au 19 juillet prochain.

Les deux stars de Tigre et Dragon 2 de Yuen Woo-ping (diffusé en février dernier sur Netflix) ont accepté avec beaucoup de gentillesse et d’humour de se prêter au jeu des questions-réponses pour 20 Minutes.


Vous sentez-vous plus tigre ou dragon ?

Michelle Yeoh : Ça dépend de mon humeur. Je suis née l’année du tigre mais j’aime bien l’idée de me présenter comme un dragon femelle puissant et mystérieux. C’est un animal mystique et très respecté. Cela ne me déplairait pas qu’on me voit comme ça.

Donnie Yen : Je me sens parfois tigre et parfois chaton. Je m’adapte aux circonstances et aux gens que je rencontre. Je reconnais cependant que je me sens plus félin que dragon dans ma façon de me comporter comme dans ma manière de bouger.


Quelle arme utilisez-vous pour surprendre un ennemi ?

MY : La notion même du kung-fu est d’éviter le combat et de tout faire pour que les choses se terminent sans violence tout en étant capable de maîtriser ceux qui ne saisissent pas le message. Mon côté pacifique peut déstabiliser un adversaire.

DY : La réponse est dans la question ! J’aime faire des choses qu’un adversaire n’attend pas pour le prendre au dépourvu. Comme arme, j’ai un faible pour le vin rouge : au bout de quelques verres, même les plus agressifs font moins les malins.

Quel film chinois conseilleriez-vous à un Français désireux de s’initier à ce cinéma ?

MY : La France donne des artistes martiaux absolument épatants comme j’ai pu le constater en tournantBabylone A.D. de Mathieu Kassovitz. Je recommanderais donc un film pour connaisseurs : The Master de Haofeng Xu, un film à petit budget diffusé par le festival.

DY : J’ai trop d’amis chinois qui font des films. Si j’en distingue un, je vais me faire taper sur les doigts ! Alors je vais choisir la prudence en distinguant Tigre et Dragon 2, également sélectionné par le festival. Personne ne m’en voudra parce que c’est un très bon film et qu’en plus, je joue dedans avec la belle Michelle.