«Tout de suite maintenant»: Le jeune loup Vincent Lacoste croque la finance

RENCONTRE Pascal Bonitzer offre un rôle en or au jeune comédien dans « Tout de suite maintenant », film choral très amusant…

Caroline Vié

— 

Agathe Bonitzer et Vincent Lacoste dans Tout de suite maintenant de Pascal Bonitzer
Agathe Bonitzer et Vincent Lacoste dans Tout de suite maintenant de Pascal Bonitzer — Ad Vitam

Ex Beau gosse pour Riad Sattouf en 2009, Vincent Lacoste mène son petit bonhomme de chemin. Dans le film choral Tout de suite maintenant de Pascal Bonitzer, on le voit séduire benoîtement l’héroïne (incarnée par Agathe Bonitzer, la fille du réalisateur) alors qu’elle découvre le monde sans pitié de la finance. Et le jeune acteur tient son rang ; une bonne occasion pour faire le point sur la carrière ce jeune homme de 22 ans qui vient de remporter le prix Patrick Dewaere 2016.

Un rêve devenu réalité

« De Pascal Bonitzer, j’aime l’humour teinté d’absurde. C’est la première fois qu’il parle de la jeunesse et il le fait d’une façon optimiste qui ne lui est pas coutumière », commente le comédien à 20 Minutes. Le jeune loup de la finance qu’il incarne apporte un peu de fraîcheur dans le monde de brutes que dépeint le film. « Mon personnage est le seul à avoir gardé une certaine pureté dans cet univers de requins », explique le comédien qui n’a pas été gêné de conter fleurette à l’écran à la fille du cinéaste. « Ce n’est pas comme si nous avions eu des scènes très chaudes, rigole-t-il. Pascal considérait cela de façon très naturelle, ce qui fait que nous étions tous très détendus. »

Pas de rivalité

Pour la crédibilité du personnage, un conseiller est venu expliquer à Vincent Lacoste les tenants et les aboutissants de son activité dans la fusion/acquisition. « Cela m’a permis de mieux entrer dans mon rôle parce que je comprenais qu’elles étaient les motivations de ce garçon. J’ai ressenti la même chose quand Thomas Lilti m’a fait rencontrer des internes pour Hippocrate. » Le jeune homme ne sent pas proche du milieu de la finance dans lequel Tout de suite maintenant l’a plongé. « Celui du cinéma n’est pas aussi compétitif, car personne ne peut vous piquer votre place. Je ne le perçois pas ma profession comme étant faite de rivalités. Il y a de des rôles pour de nombreux acteurs et on ne vit pas dans la terreur d’être supplanté. »

Agathe Bonitzer et Vincent Lacoste dans Tout de suite maintenant de Pascal Bonitzer
Agathe Bonitzer et Vincent Lacoste dans Tout de suite maintenant de Pascal Bonitzer - Ad Vitam

Un avenir souriant

Aujourd’hui, Vincent Lacoste n’a pas de rêve précis. « Je dirais assez banalement que j’ai envie de faire des bons films avec de bons réalisateurs. Je suis content quand un cinéaste me reprend dans un film et flatté qu’on me mette face à de grands comédiens. » Quelqu’un qui parvient à s’imposer entre Pascal Grégory et Lambert Wilson dans le film de Pascal Bonitzer et, mieux encore entre Benoît Poelvoorde et de Gérard Depardieu dans Saint Amour du duo Delépine/Kervern, a un bel avenir devant lui !

 

Mots-clés :