«Le Monde de Dory» met en vedette un poulpe bien secoué

ANIMATION Craquant, Hank le poulpe témoigne de l’inventivité et de la maestria technique des magiciens de chez Pixar…

Caroline Vié

— 

Hank, la découverte du Monde de Dory d'Andrew Stanton
Hank, la découverte du Monde de Dory d'Andrew Stanton — Walt Disney Company Pixar

Il a huit bras et il est la révélation du Monde de Dory. Si Andrew Stanton n’a pas mis de « poisson trans » dans la suite du Monde de Nemo, il a au moins ajouté un poulpe et pas n’importe lequel. Hank, mollusque grognon au grand cœur, va aider le poisson chirurgien à la mémoire défaillante à retrouver ses parents.

>> A lire aussi : Pas de poisson trans... et peut-être pas de couple lesbien dans «Le Monde de Dory»

Un James Bond tentaculaire

« Il a un côté James Bond, car il nous fallait une créature marine qui puisse aider Dory à se mouvoir hors de l’eau », confie le réalisateur à 20 Minutes lors de la présentation triomphale du film au Festival d’Annecy. Cet aventurier est la grande trouvaille du film. « Dans une première version, il avait même une addiction à la sauce piquante. »

Un véritable défi technique

Les animateurs dePixar ont mis six mois à régler le premier plan de Hank. « Ce qui est compliqué dans un poulpe, c’est qu’il n’a pas de squelette. Nous n’aurions pas pu le faire au moment du Monde de Nemo, mais la technique s’est améliorée et nos animateurs aussi » explique Andrew Stanton. La fluidité de l’animation est épatante.

Comme un prototype

Seule une douzaine d’animateurs sur la centaine qui travaillaient sur le film étaient capables de faire bouger Hank. « C’était un peu comme de conduire un prototype de voiture. ll fallait inventer son langage corporel, d’autant plus que ses expressions passaient principalement par les yeux », se souvient Stanton. Et on craque pour Hank !

La force rouge

Comme les poulpes pouvaient sembler répugnants au spectateur, Stanton a décidé qu’Hank serait rouge vif, une couleur chaude. « Il devait se détacher sur le fond bleu de l’océan. Cela rendait encore plus frappants les passages où il se fond dans le décor. » C’est gagné : on fait le pari que la peluche de Hank sera l’une des plus demandées !