Apatow, roi des potaches

- ©2007 20 minutes
— 

Le rire, Judd Apatow connaît ça sur le bout des ongles. En cloque (mode d'emploi), nouvel opus du réalisateur de 40 ans, toujours puceau, raconte les aventures d'un garçon irresponsable et de la fille qu'il a mise enceinte par accident pendant une unique nuit d'amour. « Ces deux-là n'ont rien en commun à part leur bébé à venir, mais ils vont faire de leur mieux pour s'entendre. Ce sont deux personnes de bonne volonté ce qui les rend sympathiques malgré leurs défauts », expliquait le cinéaste lors de la présentation du film à Deauville.

Apatow, également producteur de SuperGrave (sortie le 31 octobre), triomphe comique de cet été aux Etats-Unis, explique aisément le succès de ses comédies. « Les gens en ont assez de festivals d'effets spéciaux déshumanisés. Ils se retrouvent dans ces histoires qui correspondent à leurs problèmes quotidiens.»

«On bétonne tout à l'écriture puis on se lâche sur le tournage»

Une dose d'humour potache, une louchée de bons sentiments et des dialogues d'une verdeur extrême sont les ingrédients de ces fantaisies qui cartonnent outre-Atlantique. «On bétonne tout à l'écriture puis on se lâche sur le tournage», explique Seth Rogen, acteur d'En cloque (mode d'emploi) et de SuperGrave, dont il a signé le scénario. «Nos films ne coûtent pas cher donc ils sont faciles à rentabiliser. Bien qu'ils soient conçus pour le marché américain, je crois que leurs thèmes universels les rendent attrayants pour le public du monde entier.»