Festival de Cannes: Ken Loach reçoit la Palme d'Or

live La 69e édition du Festival de Cannes s’achève ce dimanche soir. Découvrez le Palmarès en direct sur « 20 Minutes »...

Anne Demoulin

— 

Le réalisateur Ken Loach a reçu la Palme d'or ce dimanche 22 mai 2016 à Cannes.
Le réalisateur Ken Loach a reçu la Palme d'or ce dimanche 22 mai 2016 à Cannes. — Thibault Camus/AP/SIPA

Qui aura, cette année, la Palme d’Or ? Au total, 21 longs-métrages étaient en compétition pour cette 69e  édition du Festival de Cannes. Est-ce que Toni Erdmann sera le premier film allemand à remporter la Palme d’or depuis Paris, Texas de Wim Wenders en 1984  ou alors le réalisateur canadien Xavier Dolan venu présenter son film Juste la fin du monde ? Les deux films roumains Baccalauréat de Cristian Mungiu et Sieranevada de Cristi Puiu figurent parmi en tête des pronostiqueurs, le Tunisien Lotfi Achour aussi a encore une chance d’emporter une Palme d’or. Suivez la montée des marches et la cérémonie en direct comme à la maison avec « 20 Minutes »...

22h56: Le live est maintenant terminé

Merci à tous de l'avoir suivi.  Retrouvez d'ores et déjà l'analyse du Palmarès qui n'a pas fait l'unanimité. Rendez-vous dans un an pour le 70e Festival de Cannes, qui s'annonce encore plus grandiose.

 

22h38 : Le dernier mot pour Ken Loach, mais pas son dernier film?

« Avoir deux palmes d’or est extraordinaire. J’ai travaillé avec les mêmes personnes Moi, Daniel Brake et Le Vent se lève. Nous sommes abasourdis d’être là ce soir », a lancé Ken Loach, avec sa Palme d’or devant lui.

Fera-t-il d’autres films ? « Je crois qu’il faut toucher du bois à mon âge, je suis content de voir le soleil se lever chaque matin ».

«Dans mes films, je montre ce que nous sommes réellement : des gens limités par des conditions économiques. Notre classe sociale détermine nos possibilités, nos choix, nos amitiés»

 

 

22h34: Xavier Dolan parle de son Grand prix du jury

«Le Festival est un endroit d'imprévisibilité et de passion. Je pense que le film a soulevé des passions», a-t-il déclaré.Le réalisateur a été félicité par l'actrice Jessica Chastain.

 

22h22: Olivier Assayas, prêt pour une troisième collaboration avec Kristen Stewart

«Cela fait plaisir de partager avec Mungiu, un cinéaste pour lequel j'ai de l'admiration et de l'amitié», a-t-il déclaré en conférence de presse. Le réalisateur a confié qu'il n'avait pas vu d'autres films de la compétition. «Je n'aime pas trop les projections officielles.» Le réalisateur est prêt à collaborer une troisième fois avec Kristen Stewart. «Dès que je trouve une nouvelle collaboration possible avec Kristen Stewart, je vous le dis», a-t-il lancé.

 

 

22h19 : La victoire d’un cinéma social qui plaît à Jean-Luc Mélanchon

 

22h07: La présidente du CNC félicite les lauréats

Frédérique Bredin, présidente du CNC, a félicité les lauréats de la 69e édition du Festival de Cannes dans un communiqué, et plus particulièrement Olivier Assayas et Houda Benyamina. «Ces œuvres témoignent, pour Frédérique Bredin, de l'extraordinaire vitalité du cinéma français.»

La présidente du CNC a aussi salué  le Grand Prix attribué à Juste la fin du monde de Xavier Dolan, «qui met en lumière le talent d'immenses acteurs français».

22h02: L'analyse du palmarès par notre critique ciné

George Miller surprend avec un palmarès récompensant des films ancrés dans la réalité et très éloignés de l’univers du réalisateur. 
 
 

 

21h47: La conférence de presse du jury est terminée

Georges Miller a également évoqué les deux prix attribués au Client d'Asghar Farhadi. «Aujourd’hui, le règlement indique que l'on ne peut donner deux prix qu’à un seul film. Notre tentation était de donner plus de prix. Le festival nous a expliqué qu’il ne fallait pas diluer les prix, et à juste titre», a-t-il détaillé. «Nous, nous étions neuf. Il n’y a pas eu de non-dits, les prix remis correspondent à l’avis de nous tous», a conclu le président du jury..

 

 

21h45: Des débats «émotionnellement épuisants»

«Nous avons eu des discussions approfondies et nous avons tenu compte du côté novateur, complet d'un film ou de la qualité de sa réalisation», explique George Miller. «Nos débats étaient émotionnellement épuisants mais c'était très agréable». «Nous étions face à un puzzle» commente Donald Sutherland, «nos débats, les autres jurés vont me manquer».

21h35 : Sur le peu de femmes dans le palmarès

« Sans rentrer dans les détails, chaque film a été jugé sur ses qualités. Nous n’avons pas tenu réfléchi en ses termes. Mais je suis d’accord avec vous, il y a beaucoup de grandes actrices dans cette sélection », a déclaré George Miller.

 

Donald Sutherland soutient le prix de Jaclyn Jose « qui lui a fendu le cœur, c’est un vrai premier rôle. Il fallait prendre une décision, on ne peut pas donner à un prix interprétation à un film sélectionné pour autre chose ».

21h30: «Une photographie du cinéma

«Chaque membre du jury m'a enseigné quelque chose de différent, nous avons beaucoup de films illustrant les difféents cinéma du monde. C'est une photographie du cinéma 2016», résume Arnaud Desplechin.

21h24 : George Miller s’exprime sur Toni Erdmann

« Intelligent, crainte, beauté », définit le président du jury, qui ne souhaite pas « dévoiler la teneur des débats ».

 

>>Le jury de George Miller veut «garder confidentielle» la teneur de ses décisions

« Nous n’avions que huit prix pour 21 films. Nous avons travaillé avec vigueur et rigueur. Rien n’est resté à l’écart des discussions. Nous voulions décider par nous-mêmes et nous n’avons pas écouté la presse », défend George Miller au sujet de Toni Erdmann, grand favori de la presse.

 

Au sujet du film de Ken Loach, il déclare : « C’est tout simplement que le film était absolument excellent. Les films résonnent dans votre âme, votre coeur, peu importe l’endroit où vous êtes. »

 

« Lorsqu’il y a mille personnes qui participent au festival et donnent leur avis il y aura toujours quelqu’un (pour critiquer le palmarès) ça fait partie du jeu, du côté agréable du festival », a encore expliqué l’Australien.

21h20 : László Nemes défend Xavier Dolan

« Ce n’est pas parce que Xavier Dolan faisait partie du jury qui a récompensé mon film l’an dernier. Nous avons beaucoup aimé le film. On a compris la voix spécifique du réalisateur », a expliqué le membre du jury.

21h12: Le jury entre en conférence de presse

 

Donald Sutherland fait rire avec une immense écharpe au dessus de la tête : «J'ai attrapé 11 fois une pneumonie ce soir. Il faisait horriblement froid sur scène»

 

 

21h09: «C'est une surprise totale», dit Ken Loach

«Nous sommes encore sous le choc», a confié le réalisateur britannique juste après le photocall. 

 

21h01: Xavier Dolan joyeux lors du photocall

 

20h37 : Cannes, c’est presque fini !

La cérémonie de clôture, c’est fini. Mais les réactions des primés sont à venir.

Les primés vont tout d'abord prendre la pose pour le photocall des lauréats. I, Daniel Blake de Ken Loach, la 69e Palme d'or, va être projeté à nouveau. 

 

20h27: Ken Loach  remporte la Palme d'or

I, Daniel Blake de Ken Loach remporte la Palme d'or.

Le Britannique entre dans le cercle très fermé des double palmés.

>> «Moi Daniel Blake» est-il le «dernier-dernier» film de Ken Loach?

20h24: Il ne reste que Ken Loach pour la Palme d'or, non ?

 

20h21: Xavier Dolan remporte le Grand prix


Notre journaliste avait vu jour, Xavier Dolan retient ses larmes, et puis finalement non, il renifle. Un peu too much, on le préfère pompette !

>> Pourquoi on aime beaucoup «Juste la fin du monde» de Xavier Dolan

20h18: Un prix de la mise en scène ex-aequo

Le Français Olivier Assayas et le Roumain Cristian Mungiu récompensés, respectivement pour Personal Shopper et Bacalauréat.

 

20h11: Asghar Farhadi, prix du scénario

 

Le réalisateur iranien a reçu le prix du scénario pour le film Le Client.

 

20h08: Jaclyn Jose émue aux larmes pour son Prix d'interprétation féminine

 

 

20h04: «American Honey» remporte le prix du jury

Vanessa Paradis et Kisrten ont remis le prix du jury à American Honey de la réalisatrice Andrea Arnold.

 

20h: Prix d'interprétation masculine pour Shahab Hosseini​

 

Le Prix d'interprétation masculine, remis par les jurées Katayoun Shahabi et Kristen Durst, est décerné à Shahab Hosseini avec Le Client de Asghar Farhadi.

Un discours trés poétique de l'acteur iranien qui remercie tout simplement «Dieu».

 

19h54: Intermède musical

C'est fou ce qu'Ibrahim Maalouf ressemble à Mouloud Achour, non ?

19h51: Un long discours de Jean-Pierre Léaud

Les cérémonies cannoises sont de plus en plus longues.....

Heureusement, notre critique ciné a toujours un bon mot pour faire rire

 

19h43: Jean-Pierre Léaud reçoit une Palme d'or d'honneur

 

L'inoubliable Antoine Doisnel de la saga de François Truffaut a assisté à son premier Festival de Cannes en 1959 avec Les Quatre Cents Coups. «Je suis né à Cannes en 1959», raconte l'acteur. «Je n'ai jamais voulu faire de carrière», confie Jean-Pierre Léaud énumérant l'impressionnante liste de réalisateurs pour qui il a tourné. Standing ovation pour l'acteur !

Emu, c'est le réalisateur Arnaud Desplechin qui lui remet le prix.

19h41 : Le président George Miller entre en scène

Il évoque des discussions «passionnées, sauvages et magnifiques».

19h33: Houda Benyamina déchaînée sur scène

Houda Benyamina fait discours bien speed et parfois gênant avec du «T'as du clito», «Chiant», «Sortez vous les doigts du ...»

 

19h31 : Catherine Corsini et Willem Defoe remettent la Caméra d'or

 

19h25: Marina Fois et Naomie Kawase remettent la Palme d’or du court-métrage

La Palme d'or du court métrage couronne Timecode de Juango Gimenez.

Le jury a aussi décerné une mention spéciale

 

 

19h22 : Laurent Lafitte ouvre la cérémonie de clôture

« Tout a une fin, les festivals, les histoires d’amour, les films, même Un jour sans fin », dehors les badauds remballent...

 

19h20: La cérémonie commence !

Avec un très beau générique avec Laurent Lafitte rendant hommage aux grands classiques du cinéma mondial.

 

19h06: Le jury présidé par George Miller arrive à pied

«Une délibération rigoureuse et heureuse», selon George Miller. « Des discussions incroyables», selon Vanessa Paradis. Le jury s'est réuni tous les jours de la Quinzaine. Les délibérations les plus longues de l'histoire du Festival. 

 

 

 

19h04 : Sasha Lane, prix d'interprétation féminine ?

 

19h: Mel Gibson va remettre la Palme d'or

Le héros des premiers Mad Max remettra la Palme d'or attribué par le jury présidé par George Miller, le réalisateur de Mad Max Fury Road.

18h55: Ken Loach est là !

 

Surprise ! Les rumeurs disaient qu'il avait été vu à l'aéroport de Nice ! Il a déjà été couronné de la Palme d'or pour Le Vent se lève en 2006. Fera-t-il parti du club très sélect des réalisateurs à deux palmes?

 

 

18h52 : Cristian Mungiu et Maria Dracus montent les marches

Le film roumain Baccalauréat fait partie des favoris.

18h49: Le réalisateur iranien Asghar Farhadi sur le tapis rouge

Tout comme Kleber Mendonça Filho...

 

18h47: Xavier Dolan acclamé

 

 

18h42: Agnès B. fait sa promo sur le tapis rouge

La styliste accompagne Naomi Kawase qui porte une robe signée Agnès B. 

18h39: Jean-Pierre Léaud monte les marches

L'acteur de la saga Doisnel de François Truffaut va recevoir une Palme d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. Il est venu pour la première fois sur la Croisette en 1959 pour Les Quatre cents coups.

 

18h36: Emmanuelle Béart n'assistera pas à la cérémonie

 

18h33: Mather Keller monte les marches

La présidente du jury Un certain regard déclare : «Il y a eu des discussions houleuses».

18h28: Oliver Assayas monte les marches

Le film français Personal Shopper aura un prix. Olivier Assayas a été appelé pour assister à la cérémonie par son producteur !

 

18h26 : Le décor n’a pas changé

Même décor pour la cérémonie de clôture que pour la cérémonie d’ouverture…

 

18h25: Les premiers invités arrivent au Palais des Festivals

Michelle Laroque, Marina Fois, Samy Naceri, Anne Le Ny ont déjà monté les marches.

 

18h10 : Au Palais des Festivals, tout est prêt !

Il ne manque que les stars !

 

17h57: Les dernières rumeurs sur la Croisette

>> Dernières rumeurs avant la Palme d'Or