Chloë Sevigny raconte avoir été harcelée sexuellement par trois cinéastes

SEXISME La comédienne américaine Chloë Sevigny décrit des situations inappropriées à l’occasion d’auditions…

L.Be.

— 

Chloë Sevigny le 11 mai 2016
Chloë Sevigny le 11 mai 2016 — Buckner/Variety/Shutter/SIPA

Le monde politique n’est pas le seul à être secoué par des affaires de sexisme et de harcèlement sexuel. La comédienne américaine Chloë Sevigny, connue pour ses rôles dans Kids de Larry Clark, The Brown Bunny ou le deuxième volet de la série culte American Horror Story, a raconté au Guardian avoir été victime de harcèlement sexuel à Hollywood, notamment de la part de trois cinéastes.

Elle décrit des situations plutôt douteuses pendant des castings. « J’ai passé des auditions pour des réalisateurs grand public et il y a eu des situations étranges », raconte-t-elle. « Que fais-tu après l’audition ? Ce qui est simplement inapproprié, sachant très bien ce qu’il voulait. Un autre voulait faire du shopping avec moi et m’acheter des vieux vêtements ». Mais la pire situation, selon l’actrice, concerne un cinéaste – dont elle ne souhaite pas révéler le nom- à propos de son apparence.

« Tu devrais montrer plus ton corps »

« Je suis entrée dans la salle et j’étais habillée de manière un peu provocante pour coller au personnage », confie-t-elle. « Il dit : "Tu devrais montrer plus ton corps avant de devenir trop vieille. Tu devrais le montrer maintenant, tu ne montres jamais ton corps." Je réponds : "En fait, j’ai été nue dans la majorité des films dans lesquels j'ai tourné donc je ne sais pas ce que vous regardez" ».

Et de conclure : « Au cours des shoots de mode et des castings de films, sur le tournage, les hommes vous font tout le temps des avances… Toutes sortes d’actes inappropriés, et vous devez savoir comment vous en protéger. » Selon elle, une femme qui adopterait le même comportement serait vue comme une « folle ». Avec ces révélations, la star du cinéma indépendant américain emboîte le pas d’autres actrices hollywoodiennes comme Maggie Gyllenhaal ou Rose McGowan qui ont, elles aussi, soulevé la question du sexisme dans le monde du cinéma.