Festival de Cannes: Pourquoi on aime passionnément «Personal Shopper» d'Olivier Assayas

UN PEU A LA FOLIE PAS DU TOUT Deux ans après « Sils Maria », Olivier Assayas revient à Cannes avec un thriller fantastique où son actrice désormais fétiche, Kristen Stewart, communique avec les fantômes…

Stéphane Leblanc

— 

Kristen Stewart dans Personal Shopper d'Olivier Assayas
Kristen Stewart dans Personal Shopper d'Olivier Assayas — Les Films du Losange

Thriller fantastique, film de fantôme ou drame de la solitude ? Personal shopper est tout cela à la fois ! Et on est reconnaissant à Olivier Assayas d’offrir à Kristen Stewart un nouveau rôle subtil à la hauteur d’un talent qu’on devine immense…

Le pitch en vingt mots

Une Américaine à Paris, personal shopper d’une célébrité, tente de communiquer avec l’esprit de son frère décédé et reçoit des textos inquiétants.

>> A lire aussi : «Personal shopper» en ligne: Une nouvelle façon de s'habiller, très tendance

Le cast en une ligne

Kristen Stewart et quelques seconds rôles.

Une scène à retenir

La confusion de Kristen Stewart lors de l’interrogatoire de police, entre autres scènes. Comme celle, troublante également, où elle essaye les vêtements de la célébrité pour laquelle elle travaille…

Deux tweets qui s’opposent

Qui a dit (ou cru entendre) dans le jury

« Quelle présence Kristen Stewart, elle est encore mieux que dans le film de Woody Allen, non ? »

« Vous aussi, vous avez des problèmes de réseau à Cannes et vous recevez des SMS bizarres comme Kristen Stewart ? - Oh là, tu me fais peur !!»

« Non, moi c’est plutôt des problèmes de verre d’eau, on n’en boit pas assez… »