Festival de Cannes: La cérémonie d'ouverture? Bien trop longue a estimé Woody Allen

CINEMA S’il a trouvé le temps long lors de la cérémonie d’ouverture du Festival de Cannes, le réalisateur Woody Allen n’a pas du tout été choqué par la blague de Laurent Lafitte…

C.W.

— 

Woody Allen et sa femme lors de la cérémonie d'ouverture du 69e Festival de Cannes le 11 mai 2016
Woody Allen et sa femme lors de la cérémonie d'ouverture du 69e Festival de Cannes le 11 mai 2016 — VILLARD/NIVIERE/SIPA

Woody Allen n’aime pas attendre et n’a pas honte de le dire. Interrogé par des journalistes lors d’un déjeuner ce jeudi, le réalisateur, qui a ouvert le 69e Festival de Cannes avec Café Society, a estimé que la cérémonie d’ouverture a duré trop longtemps mercredi soir.

>> A lire aussi: Le baiser, la «blague» à Woody Allen... Les moments forts de la cérémonie d'ouverture

« Raccourcissez-la »

Alors que son film Café Society lançait les festivités ce mercredi soir, le réalisateur a comme tout le monde, dû assister à la cérémonie d’ouverture du Festival. Une présentation que Woody Allen n’a visiblement pas appréciée.

« Ce qui m’a ennuyé, c’est la durée de la cérémonie avant le film », a-t-il expliqué à des journalistes, tel que le rapporte le site Variety. « Je suis assis. Je sais que j’ai un film qui dure 1h30, j’aimerais que la cérémonie d’ouverture dure 20 minutes, une demi-heure au maximum. Vous ne voulez pas passer une heure sur la cérémonie, faire une pause de quinze minutes puis qu’on vous demande de vous asseoir (…) Pour moi, c’est l’erreur de la cérémonie. Elle dure trop longtemps. Raccourcissez-la ». Compris ?

« Je ne suis pas une personne qui censure les blagues »

Si la cérémonie a ennuyé le réalisateur,la blague du MC Laurent Lafitte n’a quant à elle, pas agacé du tout Woody Allen. « Ces dernières années, vous avez beaucoup tourné en Europe alors que vous n’êtes même pas condamné pour viol aux Etats-Unis », lui a pourtant lancé sur scène le comédien.

« Je suis complètement d’accord pour que les comédiens fassent les blagues qu’ils veulent. Je ne suis pas une personne qui juge les autres ou une personne qui censure les blagues. Je suis moi-même un comique et je pense qu’ils devraient être libres de faire les blagues qu’ils souhaitent », a-t-il déclaré, ajoutant « qu’il en fallait plus pour (le) choquer ».

>> A lire aussi: Le fils du réalisateur Woody Allen déplore le silence sur les accusations d'agression sexuelle contre son père