Le groupe américain Comcast va racheter DreamWorks Animation pour 3,8 milliards de dollars

CINEMA Le groupe cherche ainsi à étoffer son offre de contenus en rachetant le plus grand studio indépendant de dessins animés d’Hollywood…

20 Minutes avec AFP

— 

Avec le rachat de DreamWorks, le rapprochement contenants-contenus est plus que jamais d'actualité.
Avec le rachat de DreamWorks, le rapprochement contenants-contenus est plus que jamais d'actualité. — SIPANY/SIPA

Ce jeudi, le câblo-opérateur américain Comcast a annoncé le rachat des studios de cinéma DreamWorks Animation (qui ont notamment créé Shrek et Kung Fu Panda), par le biais de sa filiale NBCUniversal pour près de 4 milliards de dollars.

Le groupe cherche ainsi à étoffer son offre de contenus en rachetant le plus grand studio indépendant de dessins animés d’Hollywood, issu d’une scission des studios DreamWorks fondés par David Geffen, Steven Spielberg et Jeffrey Katzenberg.

>> A lire aussi: DreamWorks Animation rêve de croquer les studios Paramount Pictures

Un chiffre d’affaires annuel de 900 millions de dollars pour DreamWorks

« Dreamworks nous aidera à faire grossir notre offre de films, de programmes télévisés, de parcs à thème et de produits dérivés dans les années à venir », a commenté dans un communiqué Steve Burke, le patron de NBCUniversal.

Dans le détail, chaque actionnaire de Dreamworks recevra 41 dollars par action, soit une plus-value de plus de 27 % par rapport au cours de pré-séance jeudi à Wall Street. La transaction doit être finalisée à la fin 2016 sous réserve de l’approbation des autorités américaines, ajoute le communiqué.

Dreamworks Animation affiche un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 900 millions de dollars, réalisé avec un nombre restreint de productions.

Des discussions en vue d’un rachat de la société avaient déjà été évoquées dans le passé avec le groupe japonais de télécommunications SoftBank puis avec le fabricant de jouets américain Hasbro, mais elles n’avaient pas abouti.