VIDEO. Le film «Snowden» se dévoile dans une première bande-annonce déjà un peu moquée

CINEMA Réalisé par Oliver Stone, le film sur le célèbre lanceur d’alerte sortira aux Etats-Unis le 16 septembre 2016, en France le 2 novembre…

C.W.

— 

Joseph Gordon-Levitt dans le film «Snowden» d'Oliver Stone
Joseph Gordon-Levitt dans le film «Snowden» d'Oliver Stone — Copyright Open Road Films

Une histoire incroyable, et pourtant bien réelle. Oliver Stone (Platoon, Tueurs Nés) s’est lancé pour nouveau défi de porter à l’écran le destin d' Edward Snowden, le célèbre lanceur d’alerte américain, interprété par Joseph Gordon-Levitt.

En 2013, cet ancien employé de la CIA  avait dévoilé, par l’intermédiaire des médias, des informations confidentielles de la NSA (National Security Agency), ainsi que son vaste système de surveillance. Le film, qui sortira le 16 septembre prochain aux Etats-Unis, et le 2 novembre en France, vient de se dévoiler dans une première bande-annonce, d’ores et déjà critiquée.

Découvrez la bande-annonce de Snowden :

Une bande-annonce truffée de clichés ?

Snowdend’Oliver Stone retrace le destin hors du commun du lanceur d’alerte, de son intégration à la CIA, au scandale des écoutes téléphoniques. Une histoire digne d’un bon film d’espionnage, à l’image de cette bande-annonce trépidante, peut-être un peu trop.

Comme le remarque le site QZ, repéré par L'Express, Oliver Stone en fait un peu des caisses. QZ y voit un Edward Snowden « Jasonbournisé », et un film truffé de clichés. Comme une séquence de Snowden, geek et génie de l’informatique, qui tape sur son clavier d’un doigt.

Une vidéo qui a fait réagir le véritable Edward Snowden, qui n’a pas tardé à en plaisanter sur Twitter. « Pendant 2 minutes et 39 secondes (le temps de la bande-annonce), tout le monde à la NSA s’est arrêté de travailler », a-t-il écrit, ou encore, le Rubik’s cube, « bientôt parmi les objets bannis par les bâtiments fédéraux ».