Raymond Depardon: «Les gens que j’ai filmés dans "Les Habitants" sont nos voisins à tous»

CONVERSATIONS Le documentariste a sillonné notre pays avec son van pour filmer nos concitoyens en train de se parler...

Caroline Vié
— 
L'un des duos des Habitants de Raymond Depardon
L'un des duos des Habitants de Raymond Depardon — Palmeraie et désert/ France 2 cinéma/Wild Bunch

Règlements de comptes, déclarations d’amour, dialogues tendres, drôles, tristes ou violents : c’est ce que Raymond Depardon a capturé dansLes Habitants, tranches de vies recueillies après avoir parcouru la France dans son van. « Ce titre est significatif car c’est un mot qui n’inclut aucune notion d’origine ou de nationalité. Les gens que j’ai filmés sont nos voisins à tous », explique le réalisateur septuagénaire. Ces conversations variées qu’on peut retrouver dans un ouvrage paru aux éditions du Seuil émeuvent et amusent tour à tour. 20 Minutes revient sur ce qu’elles révèlent de nos concitoyens…

Les Habitants de Raymond Depardon
Les Habitants de Raymond Depardon - Palmeraie et Désert/France 2 cinéma/Wild Bunch

Les Français sont confiants

Les duo que le réalisateur a invité dans son van ont vite oublié la caméra pour se laisser aller librement à poursuivre leur conversation quitte à ne pas se montrer à leur avantage.

« Peut-être est-ce parce que mon van n’est pas luxueux, ou parce que ma collaboratrice Claudine Nougaret a su choisir les bons, mais tous ont joué le jeu avec une sincérité remarquable. Ils assumaient de livrer une tranche de leur vie et ne craignaient pas de se livrer. Ils m’ont fait confiance car ils n’avaient aucun droit de regard sur le montage. Je me considère comme leur porte-parole », explique Raymond Depardon.


Les Français parlent presque tous de la même façon

Bien que Raymond Depardon a dévoré les kilomètres tant au nord qu’au sud de la France, il a été surpris par l’uniformisation du mode de parole de ses « sujets ».

« Si Claudine Nougaret et moi-même avions tourné ce film, il y a vingt ans, on aurait entendu beaucoup plus d’accents différents. Je ne sais si c’est sous l’influence de la télévision ou de la radio, mais tout le monde ou presque à la même façon de parler aujourd’hui. Seules quelques personnes peuvent être identifiables à leur région par leur phrasé et leur accent »

Les Français croient en l’avenir

Si certains passages sont durs, sur fond de grossesse non désirée ou de maltraitance, ce documentaire termine sur une note positive avec un couple d’amoureux.

« On entend partout que les gens sont en colère et c’est vrai qu’ils n’attendent plus rien. Mais ils conservent une énergie et une débrouillardise qui me donnent l’impression que notre pays avance dans le bon sens. Ce jeune couple est un bon exemple de cette tendance. Les femmes, surtout, sont formidables. Je considère d’ailleurs mon film comme féministe… »

Duo amoureux dans Les Habitants de Raymond Depardon
Duo amoureux dans Les Habitants de Raymond Depardon - Palmeraie et désert/ France 2 cinéma/Wild Bunch