Festival de Cannes: «J’aimerais que les cérémonies soient drôles», souhaite Laurent Lafitte

INTERVIEW L'acteur, qui joue dans le film en compétition «Elle», sera maître de cérémonie pour l’ouverture et la clôture de Cannes en clair et en direct sur Canal+…

Propos recueillis par Caroline Vié

— 

Laurent Lafitte, en 2015 à Cannes.
Laurent Lafitte, en 2015 à Cannes. — PJB/SIPA

Très détendu et toujours aussi charmant, Laurent Lafitte se prépare à ses responsabilités de maître de cérémonie pour l’ouverture et la clôture du Festival de Cannes, diffusées les 11 et 22 mai à 19 h 15 en clair sur Canal +. L’acteur sera aussi à l’affiche de Elle de Paul Verhoeven, film sulfureux présent en compétition, aux côtés d’Isabelle Huppert. Laurent Lafitte a décrit à 20 Minutes son avant-Festival de Cannes…

Comment se prépare-t-on avant les cérémonies ?

On écrit ! On jette des idées sur le papier et on fera le tri plus tard au moment des répétitions. Ce qui est drôle à l’écriture ne passe parfois pas au moment où on va monter sur scène. J’aimerais que les cérémonies soient drôles. Il faut savoir que je n’ai, en fait, que dix minutes de parole, ce qui est à la fois peu et beaucoup. Tout est une question de dosage, d’équilibre.

Vous avez peur ?

Un peu. Je suis une nature anxieuse, donc j’imagine toujours le pire. Je pense que mes vannes vont tomber à plat, que personne ne va rire. En fait, je suis très autocentré sur ce coup-là (rires). J’en suis conscient. Quand je pense au pire, je ne vois pas de raz-de-marée, mais un plantage personnel.

Ça ne vous gêne pas d’être à la fois maître de cérémonie et en compétition ?

Je n’ai appris que ce matin que le film de Paul Verhoeven était sélectionné. J’espère que les gens sauront faire la part des choses entre mon travail d’acteur et ce que je fais pour les cérémonies. Je trouve que cela correspond plutôt bien à ma carrière. Je suis à la fois un showman et un comédien. J’assume tout cela à 100 % !