«Kung Fu Panda 3»: Pourquoi ce film est aussi réussi que les précédents

TRILOGIE Les nouvelles aventures de Po sont toujours aussi drôles, appétissantes et variées…

Caroline Vié

— 

Kung Fu Panda 3 de Jennifer Yuh et Alessandro Carloni
Kung Fu Panda 3 de Jennifer Yuh et Alessandro Carloni — 20th CenturyFox

C’est en 2008 qu’on a fait connaissance avec Po, le héros deKung Fu Panda. Un deuxième volet en 2011 puis un  troisième qui sort aujourd’hui permet de mieux connaître ce héros sympathique doublé par Jack Black en anglais et Manu Payet en français. 20 Minutes explique pourquoi ce film parvient à être du niveau des précédents et pourquoi on craque toujours autant pour ce panda-là !

Des héros familiers et surprenants à la fois

Evidemment, la majorité des spectateurs connaissent bien Po, ses compagnons d’armes, son maître et son père adoptif, une oie qui cuisine des nouilles appétissantes. Les scénaristes ont mis le turbo pour créer la surprise en permettant à Po de rencontrer sa vraie famille : une bande de pandas vraiment craquants, source de gags et d’attendrissement inépuisables.

Une animation toujours au top

Les techniques d’animation ont évolué en huit ans et cela se sent tant dans les combats de plus en plus fluides que dans les détails apportés aux costumes. Certes, les adultes seront davantage en mesure d’apprécier les progrès techniques que les plus jeunes mais ces derniers craqueront devant des héros dont le pelage a l’air plus doux que jamais.

Un message discret mais bienvenu

La saga Kung Fu Panda est, avant tout, très rigolote mais les créateurs ont parsemé le film de petites notes bienvenues rappelant qu’il ne faut pas juger son prochain sur les apparences et que la violence n’est pas le meilleur moyen de régler les conflits. Naïf ? Peut-être ! Mais présenté avec une telle dose d’humour que ça passe comme la meilleure des soupes de nouilles ou un bol de bouchées à la vapeur fumantes.