«The Finest Hours»: Les atouts de Casey Affleck pour voler la vedette à ses partenaires

STAR Le comédien est charismatique à souhait dans ce sauvetage de pétrolier inspiré d’une histoire vraie…

Caroline Vié

— 

Casey Affleck dans The Finest Hours
Casey Affleck dans The Finest Hours — Disney Company

On ne voit pas assez souvent Casey Affleck au cinéma. Le petit frère de Ben est pourtant un excellent acteur qui démontre encore sa maestria et son intensité dans The Finest Hours de Graig Gillepsie où il plonge dans l’histoire vraie du sauvetage d’un pétrolier brisé en deux par une tempête en févier 1952. « Mon personnage devient la seule personne qui peut tirer ses compagnons d’affaire, confie-t-il. Ce qui est particulièrement difficile pour lui car il est habituellement cantonné dans la salle des machines où il a peu d’interactions avec le reste de l’équipage. » Un rôle très physique que Casey Affleck prend à bras-le-corps et qu’il permet de voler la vedette à ses partenaires.

Au cœur d’une histoire d’hommes

Casey Affleck, 40 ans, est l’un des atouts majeurs de cette histoire d’hommes aux scènes aquatiques spectaculaires dans laquelle il fraternise avec Chris Pine, convaincant en garde-cote intrépide. « Nous y racontons les aventures d’hommes ordinaires qui se dépassent pour survivre quand ils n’ont pas d’autres choix. Je suis enchanté à l’idée de pouvoir emmener mes enfants me voir dans un film aux valeurs si positives car ils m’ont rarement vu à l’écran », admet-il. Il faut bien reconnaître que les rejetons de Casey Affleck ne pouvaient guère l’admirer en shérif psychopathe dans The Killer Inside me de Michael Winterbottom (2010) ou en vétéran traumatisé dans Les brasiers de la colère de Scott Cooper (2013), deux films plutôt rudes.

Une histoire de famille

De son propre aveu, Casey Affleck n’a jamais vraiment voulu être comédien. « Ce sont Ben et son pote Matt Damon qui m’ont convaincu de les rejoindre sur plusieurs tournages, ce qui m’a donné le goût de ce métier », confiait-il à 20 Minutes au moment de la sortie de L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford d'Andrew Dominic (2007). L’acteur n’a aucun souci à travailler avec son frère qui l’a dirigé dans Gone Baby Gone (2007). « La complicité est plus forte que la rivalité entre nous et j’espère qu’il en restera toujours ainsi. » Casey Affleck n’a rien à envier à son grand frère de 43 ans dans The Finest Hours où il fait montre d’un charisme remarquable. Qui sait s’il ne finira pas par prendre le pas sur Ben.