«The Danish Girl»: Pourquoi Eddie Redmayne n'a aucune chance d'avoir un nouvel Oscar

RECOMPENSE Le comédien, récompensé en 2015 pour «Une merveilleuse histoire du temps», ne part pas favori cette année...

Caroline Vié
Eddie Redmayne  dans The Danish Girl de Tom Hooper
Eddie Redmayne dans The Danish Girl de Tom Hooper — Universal France

Eddie Redmayne est mal parti pour la course à l’Oscar de cette année. Sa performance dans The Danish Girl de Tom Hooper n’est pas en cause. Le comédien britannique est tout à fait à la hauteur du rôle de Lili Elbe née Einar Wegener (1882-1931), le premier homme à avoir subi une chirurgie de « réattribution sexuelle ». 20 Minutes explique pourquoi la statue dorée va pourtant lui échapper…



Il l’a eue l’an dernier

Eddie a reçu la prestigieuse statuette l’an passé pour Une merveilleuse histoire du temps de James Marsh où il incarnait l’astrophysicien Stephen Hawking. Deux fois de suite pour deux biopics, ce serait à coup sûr une fois de trop pour les votants. D’autant que l’acteur était plus impressionnant en savant atteint de la maladie de Charcot qu’en dame portant perruque et robes longues.



L’histoire n’est pas assez connue

Les membres de l’Academy of Motion Pictures Arts and Science (qui votent) ont beau aimer les films en costumes sur des personnalités, cette histoire méconnue d’artiste transsexuel dans la Hollande de la fin des années 1920 n’est pas vraiment sexy. Elle demande un véritable effort pour s’identifier à des héros courageux mais filmés sans panache pas le réalisateur du Discours d’un roi.

Il y a mieux à récompenser

Eddie Redmayne est émouvant notamment lorsqu’il s’imagine pour la première fois en femme devant un miroir. Mais dans la course à l’Oscar, il va se faire damer le pion par Leonardo DiCaprio dans The Revenant d’Alejandro González Iñárritu. Le roi Leo, cité pour la cinquième fois, attend son tour depuis 1994 et Gilbert Grape ! Face à son personnage de survivant perdu dans la nature, Redmayne ne fait tout simplement pas le poids