«The Big Short»: Pitt, Gosling, Bale et Carell font le casse du siècle

DOLLARS Les quatre comédiens sont au top dans ce suspense diabolique sur la crise financière...

Caroline Vié

— 

Steve Carell et Ryan Gosling dans Theig Short - Le casse du siècle
Steve Carell et Ryan Gosling dans Theig Short - Le casse du siècle — Paramount Pictures

Dans The Big Short - Le Casse du siècle, Adam McKay revient sur la crise des subprimes qu’il parvient à rendre lumineuse grâce à ce film vachard et brillamment interprété. Quatre comédiens en pleine maîtrise de leur talent y incarnent des outsiders brillants qui ont su anticiper cette catastrophe financière dès 2005. Ce quatuor va miser gros pour s’enrichir sur le dos des banques. Brad Pitt, Christian Bale, Ryan Gossling et Steve Carrel portent ce polar financier féroce inspiré de la réalité.

Christian Bale, le financier excentrique

Acteur caméléon, Christian Bale s’est fait une spécialité des rôles extrêmes. Michael Burry, qu’il interprète, entre tout à fait dans cette catégorie. Ce visionnaire flirte avec l’autisme dans ses rapports avec ses investisseurs, mais son excentricité dissimule un esprit aigu et une brillante analyse de la situation. Comme toujours, Bale rend tout cela de façon magistrale sans jamais tomber dans la caricature.

Ryan Gosling, le financier odieux

Le beau gosse de Drive (2011) n’est pas à son avantage dans le film. Adam McKay lui a réservé le rôle de Jared Vennett, un individu machiavélique jusqu’aux boutons de manchettes de son costume. Incapable d’empathie, Ryan Gosling manipule tous ceux qui l’entourent avec une seule idée en tête : faire du profit. Son image de sex-symbol en prend un sacré coup et on adore vraiment le détester.

Steve Carell, le financier désabusé

Depuis Foxcatcher (2014) de Bennet Miller, Steve Carell a démontré que son registre dépassait largement celui d’un comique pas toujours très fin. Il incarne Mark Baum, un as de Wall Street dégoûté du monde et de la vie que ses réactions imprévisibles rendent difficile à gérer pour son entourage. Méconnaissable sous une moumoute, il est vraiment au top dans ses excès.

Brad Pitt, le hippie financier

Dans la peau de Ben Rickert, as de la finance repenti reprenant soudain du service, Brad Pitt offre une fort belle prestation. Hirsute et un brin excentrique, son personnage jongle avec les chiffres de façon diabolique car il décide de se replonger dans le bain. Egalement coproducteur du film, il offre une prestation mœlleuse et compose l’un des rares personnages sympathiques du film.