«Les Huit salopards» de Quentin Tarantino: Deux photos dévoilées

WESTERN Le western de Quentin Tarantino est le film le plus attendu de ce début d'année. Découvrez deux photos avant la sortie le 6 janvier prochain...

Caroline Vié

— 

Quentin Tarantino sur le tournage des 8 Salopards
Quentin Tarantino sur le tournage des 8 Salopards — SND

Grand amoureux du cinéma de genre devant l’Eternel, Quentin Tarantino s’attaque de nouveau au western avec Les Huit salopards, fresque très attendue où s’affrontent brigands, chasseurs de primes et autre personnages peu recommandables perdus coincés par la tempête dans une cabane isolée. Deux photos lèvent le voile sur les premiers éléments du film qui sortira le 6 janvier prochain.

Un couple de choc

Kurt Russell (que le réalisateur avait déjà dirigé en 2007 dans Boulevard de la mort) promène une prisonnière incarnée par la trop rare Jennifer Jason Leigh qui ne semble pas à la fête sur ce cliché. C’est à la demande de Quentin Tarantino que les acteurs ont changé de look pour le film. Reste à savoir à quoi vont ressembler Samuel L. Jackson, Michael Madsen, Tim Roth et Channing Tatum ! Quand on sait à quel point le cinéaste aime les acteurs qui le lui rendent bien, on se doute qu’il a dû leur écrire des rôles sur mesure. Fidèles et nouveaux venus vont s’en donner à cœur joie.

Une tempête de neige et de violence

La neige est un personnage à part entière d’un ce – presque – huis clos de trois heures présenté avec un entracte. On peut faire confiance au réalisateur de Django Unchained (2013) pour mêler dialogues ciselés et explosions de violence au gré d’un scénario diabolique. Cet hommage aux grands classiques du cinéma américain des années 1960 surprendra à la fois par ses images extra-larges et son histoire taillée au cordeau. On chuchote que le dénouement serait fort violent, tirant même vers le gore à la façon de Reservoir Dogs (1992).

Tarantino superstar

Quentin Tarantino est sans doute le seul réalisateur à créer un tel buzz sur son seul nom. Après avoir connu bien des déboires quand le scénario de son film a fuité sur Internet, il a longtemps hésité à le transformer en pièce de théâtre (faisant même des lectures avec ses acteurs) avant de revenir à ses premières amours : le 7e Art. Ennio Morricone, qui composa entre autres les partitions des westerns de Sergio Leone, signe celle de ce grand spectacle qui constitue l’un des premiers grands événements cinématographiques de 2016. Qu’on a hâte de le découvrir !