«Babysitting 2»: Pourquoi le succès ne peut pas lui échapper

RIRES Une vidéo délirante est au centre de ce deuxième volet qui, avec plus de moyens que le premier volet, louche du côté des comédies américaines...  

Caroline Vié

— 

Babysitting 2
Babysitting 2 — Universal

Avec près de 2,5 millions de spectateurs, Babysitting a été l’un des succès de surprise de l’année dernière. Les délires extrêmes d’une bande potaches chargés de surveiller un gamin turbulent ont fait un véritable tabac conduisant les réalisateurs Philippe Lachau et Nicolas Benamou à remettre le couvert sur l’air bien connu de « pourquoi changer une équipe qui gagne (des sous) »… Babysitting 2 est né.

Un Very Bad Trip à la française

S’inspirer de Project X de Nima Nourizadeh (2012) pour le premier opus leur ayant plutôt réussi, les duettistes se penchent cette fois de côté de Very Bad Trip de Todd Phillips en envoyant leurs héros au Brésil où ils disparaissent subitement laissant leurs proches les rechercher avec pour seule piste le petit film vidéo qu’ils ont réalisé. Plus luxueuse que Babysitting, cette comédie a été conçue à partir des mêmes ingrédients que son modèle dans des décors de rêves. Gags hénaurmes, jolies filles et Christian Clavier (dans le rôle du vieux de service) devraient faire le job pour les nombreux fans.