Comment «Hunger Games» a transformé l'inquiétant Woody Harrelson en star pour ados

GENTIL Woody Harrelson, star de «Tueurs nés» et de la série «True Detective», a été découvert par un nouveau public...

Caroline Vié

— 

Woody Harrelson dans Hunger Games - La Révolte Partie 2
Woody Harrelson dans Hunger Games - La Révolte Partie 2 — Murray Close/Metropolitan Fim export

Avec sa haute silhouette et ses grands yeux clairs, Woody Harrelson est impressionnant même quand il reçoit 20 Minutes en pyjama dans une suite d’un grand hôtel parisien pour la promotion de Hunger Games - La révolte : Partie 2. « Non, ce n’est pas le décalage horaire, confie-t-il dans un bâillement, j’ai trop fait la fête hier soir. » Bien qu’il n’a plus la barbe, l’acteur ressemble presque à Hamitch Abernathy, l’alcoolo devenu entraîneur de petits qu’il campe dans la saga.

Un refus qui a failli lui coûter cher

« Je suis le crétin qui a refusé trois fois de jouer dans Hunger Games, avoue-t-il dans un éclat de dire. Si mon ami Gary Ross, réalisateur du premier film, n’avait pas insisté, je serai passé à côté de cette opportunité parce que je trouvais le personnage trop mince. Quelle andouille ! » Harrelson n’est pas homme à se ménager, ni à mâcher ses mots. « Mon physique a fait qu’on m’a souvent confié des rôles de salauds comme le psychopathe de Tueurs nés (Oliver Stone, 1994). Il faut dire qu’à une certaine époque, j’abusais un peu des substances… »

Violent mais végétarien

Devenu végétarien (« bientôt vegan », dit-il) et propre sur lui, Woody était prêt pour devenir l’un des piliers de la franchise. Cela ne l’a pas empêché de collectionner les rôles de fou furieux, de la comédie horrifique Bienvenue à Zombieland (Ruben Fleischer, 2009) où il casse du mort-vivant à la pelle à la série True Detective (2014) où il terrifie en flic brutal. « Il était impossible de se rendre compte à quel point cette série est géniale pendant le tournage. Mon principal souvenir est d’avoir regardé régulièrement mon partenaire Matthew McConaughey en me disant que j’avais la chance d’assister en direct à une performance sublime. »

Un nouveau départ

Aujourd’hui, l’acteur admet devoir l’affection de nouveaux fans à la franchise Hunger Games. « J’étais totalement inconscient du degré de popularité des livres, reconnait-il. Depuis que j’ai joué dans ces films, des mômes d’une dizaine d’années m’abordent dans la rue ce que je n’aurais jamais imaginé dans ma toute carrière. » Woody Harreslon rêve de se voir confier des rôles totalement comiques quitte à se les écrire lui-même. « Je planche sur le scénario baptisé Lost in London dont j’espère qu’il fera rire des financiers au point le produire. » On croise les doigts pour lui.

Ci-dessous: La vidéo de Woody Harrelson et de ses partenaires au Saturday Night Live