Un dessin animé Disney disparu depuis 87 ans, retrouvé

DESSIN ANIMÉ Le petit film met en scène «Oswald le lapin veinard», prédécesseur à longues oreilles de Mickey Mouse...

T.L.G. avec AFP

— 

 Oswald the Lucky Rabbit et  Walter Lantz.
Oswald the Lucky Rabbit et Walter Lantz. — RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA

Les fans de Disney peuvent se réjouir! Un dessin animé de Walt Disney perdu depuis les années 1920 a été retrouvé dans les archives de l'Institut du film britannique (British Film Institute, BFI), qui annonce sa prochaine diffusion pour la première fois en 87 ans.

Le petit film de six minutes, intitulé Sleigh Bells (Clochettes de traîneau), n'a plus été visionné depuis sa sortie en 1928 et met en scène un précurseur de Mickey Mouse, selon le BFI, dans les archives duquel la seule pellicule encore existante a été découverte.

Cette dernière ayant été restaurée avec l'aide des studios d'animation Disney, le film sera diffusé en première mondiale le 12 décembre à Londres.

«Oswald le lapin veinard»

«Quel beau cadeau que de découvrir un film de Walt Disney depuis longtemps disparu et de pouvoir montrer Sleigh Bells à une audience totalement nouvelle 87 ans après sa création», s'est réjoui Robin Baker, conservateur en chef des archives du BFI.

Le petit film met en scène le premier personnage jamais créé par Disney, «Oswald le lapin veinard», prédécesseur à longues oreilles de Mickey Mouse. Oswald fut créé en 1927 et était «aimé pour sa personnalité malicieuse et rebelle», selon le BFI.

 

L'animation dans «Clochettes de traîneau» est l'oeuvre de Walt Disney et Ub Iwerks, qui ont d'abord créé les films d'Oswald pour Universal puis, après un différend contractuel avec la major, ont inventé Mickey Mouse.

D'autres films perdus à découvrir

Le dessin animé a été redécouvert par un chercheur qui fouillait dans le catalogue en ligne des archives nationales du BFI - une des plus grandes collections de films au monde.

Robin Baker espère que «Clochettes...» fera découvrir à un nouveau public «la vitalité et l'imagination» des créations de Walt Disney dans sa première période.

Andrew Millstein, président des studios d'animation Disney, estime qu'il pourrait rester d'autres films Disney «perdus» à redécouvrir. «Les courts-métrages Oswald sont une partie importante de l'histoire de nos studios, et nous travaillons dans le monde entier à rechercher les titres manquants, avec des fonds cinématographiques et des collectionneurs privés», a-t-il indiqué.