«Chronic»: Tim Roth a fréquenté de vrais infirmiers pour composer son personnage

DRAME Le comédien joue un infirmier qui peine à équilibrer vie professionnelle et privée dans ce drame récompensé à Cannes…  

Caroline Vié

— 

Tim Roth dans Chronic
Tim Roth dans Chronic — Wild Bunch

Couronné par le Prix du scénario au dernier Festival de Cannes, Chronic de Michel Franco suit les visites d’un infirmier compatissant avec ses malades mais totalement perdu en dehors de sa vie professionnelle. C’est après que Tim Roth lui a remis le prix Un certain regard en 2102 pour Despues de Lucia que le réalisateur a décidé de lui confier ce rôle délicat. « A l’origine, le personnage était écrit pour une femme car Michel s’est inspiré de l’infirmière qui soignait sa grand-mère », précise l’acteur à 20 Minutes.

Une profonde introspection

Pas question pour Tim Roth de tricher pour incarner cet homme dont la douceur apaisante réconforte les malades. « J’ai passé beaucoup de temps à l’hôpital pour étudier les gestes des soignants mais surtout pour comprendre comment ils peuvent côtoyer la maladie et la mort sans perdre l’espoir », explique-t-il. Michel Franco a entouré le comédien de véritables professionnels de santé pour le tournage. « Leurs récits m’ont fait beaucoup réfléchir sur la fragilité humaine », reconnaît Roth.

Une expérience unique et rassurante

Ce film âpre ne fait pas de cadeau au spectateur dans sa description des souffrances des patients. « Je ne le trouve pas déprimant, insiste Tim Roth, parce qu’il montre comment la compassion peut tout changer à la fin d’une vie. C’est l’expérience unique et rassurante que m’a apportée cette aventure ». Jeune femme atteinte du sida, vieille dame souffrant d’un cancer ou aïeul ressentant ses derniers émois devant des films X émeuvent tout autant que le héros qui tente de les aider.