L'étrange œuvre de Monsieur Elfman, commentée par Johnny Depp et Tim Burton

CONCERT Le compositeur fétiche de Tim Burton donne une série de concerts du 10 au 12 octobre au Grand Rex à Paris...

Caroline Vié

— 

Tim Burton et Danny Elfman.
Tim Burton et Danny Elfman. — Paul Sanders

Entre Danny Elfman et Tim Burton, c’est une histoire de travail et d’amitié. Depuis Pee Wee Big Adventure (1985), le premier long-métrage de Burton, la collaboration des deux hommes a donné des partitions inoubliables comme celles de Beetlejuice (1988), Batman (1989) ou Alice au pays des merveilles (2010). Le compositeur sera à Paris du 10 au 12 octobre pour donner une série de concerts au Grand Rex à Paris où il revisitera trente années d’un travail commun unique. Pour la première fois en France, il dirigera un orchestre de 90 musiciens et 45 choristes.

Pour Tim Burton, Elfman est comme lui « un grand enfant »

« Danny et moi avons grandi en parallèle, confiait Tim Burton à 20 Minutes au moment de la sortie de Frankenweenie (2012). Il est devenu partie intégrante de mon travail créatif. Nous sommes comme deux grands enfants à qui on aurait offert un jouet magnifique. » L’un de leurs plus beaux joujoux fut L’étrange Noël de Monsieur Jack (1994). Elfman doublait le héros squelettique pour les parties chantées dont il reprendra quelques morceaux sur scène. « Ce qu’il m’a donné pour ce film était bien davantage que je n’osais l’espérer », avoue Tim Burton.

Pour Johnny Depp, Elfman est « le pendant auditif » de Burton

« Ce n’est pas la première fois qu’un grand réalisateur et un grand compositeur se complètent, mais leur complicité est exceptionnelle, expliquait Johnny Depp à 20 Minutes lors d’une visite à Paris. Tim et Danny sont comme les deux doigts de la main. Elfman apporte un relief unique à l’œuvre de Burton. » C’est sur Edward aux mains d’argent (1990) que l’acteur a travaillé avec le duo pour la première fois. « C’est là que j’ai découvert à quel point les sonorités troublantes de Danny Elfman étaient le pendant auditif de la vision de Tim », raconte l’acteur. C’est cet émerveillement que pourront partager les spectateurs du concert.