«Fatima»: Un magnifique portrait de femme signé Philippe Faucon

CINEMA Alors que la Cinémathèque lui rend hommage, Philippe Faucon offre un nouveau film optimiste et bouleversant…

Caroline Vié

— 

Philippe Faucon dirige Soria Zeroual dans Fatima
Philippe Faucon dirige Soria Zeroual dans Fatima — Pyramide Films

« Fatima, ce n’est pas que mon histoire. C’est celle de nombreuses femmes qui débarquent à trente ans sans parler un mot de français et se retrouvent isolées comme muettes, sourdes et aveugles ! » déclare Fatima Elayoubi à 20 Minutes. Cette Marocaine dynamique installée en France depuis 1983 a inspiré à Philippe Faucon un portrait de femme bouleversant et résolument optimiste découvert à la Quinzaine des réalisateurs.

De courage et de la détermination

Alors que la Cinémathèque lui rend un hommage mérité, le réalisateur de La Désintégration (2012) offre ce petit bijou autour d’une mère courage apprenant péniblement le français pour communiquer avec ses filles. « Je me suis immédiatement attaché à cette femme qui a fait montre d’une tenacité incroyable », explique-t-il. C’est pour cela qu’il a porté à l’écran Prière à la lune (Editions Bachari), recueil de poèmes écrit par Fatima Belyaoudi alors qu’elle se dévouait seule pour l’éducation de ses filles devenues l’une médecin, l’autre éducatrice spécialisée.

Approuvé par l’auteur

« Philippe montre la réalité, martèle la vraie Fatima aujourd’hui âgée de 60 ans. Celle de gens qui travaillent, qui ont connu la France de la prospérité et qui lui restent fidèles pendant la crise. » Pour incarner cette femme forte, le réalisateur a choisi Soria Zeroual, actrice non professionnelle absolument remarquable. « Elle avait vécu des expériences similaires à celles de Fatima, explique le cinéaste et elle a apporté un naturel incroyable à son personnage ». Adoubé par la véritable Fatima qui a repris des études à l’université, Philippe Faucon songe aujourd’hui à retravailler avec elle sur un scénario.