«Queen»: Les héroïnes indiennes sortent de leur réserve

CINEMA L'héroïne de «Queen» choisit de quitter l'Inde pour s'essayer à la liberté après un mariage raté...

Caroline Vié

— 

Kanganat Ranaut dans Queen
Kanganat Ranaut dans Queen — Aana Films

Qu’elle est jolie et pleine de vie, l’héroïne de Queen ! Larguée par son futur époux à la veille de leur mariage, cette fiancée éplorée ravale ses larmes pour quitter l’Inde et aller faire seule son voyage de noce en Europe ! Le réalisateur Vikas Bahl a pensé à Alice au pays des merveilles pour créer son héroïne aux grands yeux ouverts sur le monde qui découvre la vie en dansant et en chantant.

Un renouveau pour les rôles féminins

Rani (« Reine » ou « Queen » en indi), c’est le prénom de l’héroïne incarnée par Kangana Ranaut, star bollywoodienne qui apporte un naturel épatant à cette demoiselle découvrant Paris et Amsterdam et s’éprenant de la liberté quand ces voyages forment sa jeunesse. Peu de temps après la jeune femme libre et tragique de Maasan (Neeraj Ghayrwan, 2015), Rani et son interprète apportent un souffle joyeux en donnant un sacré coup de jeune au cinéma Bollywood. « Ce rôle de femme normale et naturelle m’a comblée car il en existe peu de semblable pour les actrices indiennes », explique Kangana Ranaut.

Un énorme succès en Inde

Malgré un budget minime, cette comédie sortie sans promotion en Inde, a remporté un grand succès dans son pays d’origine tandis que sa bande-son dynamique fait un carton. « Je pense que les femmes qui on vu le film se sont reconnues dans ce personnage à la fois traditionaliste et ouvert à la modernité », précise le réalisateur. Loin d’œuvres plus sombres comme Ugly (Anurap Kashyap, 2014) ou Titli (Kanu Behl, 2015), Queen est à la fois joyeux et libertaire, offrant un message d’espoir quant à l’évolution de la condition féminine en Inde.