Festival de Deauville: Une 4e édition aux plaisirs divers et d'automne

CINEMA Cette édition a été riche en bons films et invités prestigieux pendant dix jours dédiés au cinéma américain...

De notre envoyée spéciale à Deauville, Caroline Vié
— 
Andrew Garfield dans 99 Homes, Grand Prix du Festival de Deauville 2015.
Andrew Garfield dans 99 Homes, Grand Prix du Festival de Deauville 2015. — Wild Side

Le Festival de cinéma américain a tenu ses promesses. Une belle sélection, de chouettes avant-premières et des stars ravies ont constitué le menu de ces dix jours sur les Planches. 20 Minutes revient sur sept moments marquants de cette 41e édition.

Pour en savoir plus sur le palmarès, c’est ici

Le bain de foule de Sir Ian McKellen

On le connaît pour avoir joué Gandalf (Le Seigneur des anneaux) et Magneto (X-Men), Sir Ian McKellen a séduit ses fans par sa gentillesse et sa classe naturelle

La projection de 99 Homes

Il était difficile de garder l’œil sec devant les malheurs d’Andrew Garfield, homme ruiné qui a son persécuteur comme patron. Le Grand prix a vite semblé évident…

La déclaration d’amour de Louise Bourgoin

Pour accueillir Orlando Bloom lors de son hommage, la délicieuse comédienne lui a déclaré sa flamme en chantant « Quand votre cœur fait Bloom ». Irrésistible !

La domination des sujets sociétaux

Etat du Monde oblige, peu de films prêtaient à rire. Fin de vie, crise, solitude et misère ont fait partie des préoccupations des cinéastes. Et des spectateurs souvent touchés.

Le discours de Vincent Lindon

L’interprète du génial La loi du Marché a clamé sa passion pour Deauville (et ses petits-déjeuners avant de rendre hommage à la jeune comédienne Elizabeth Olsen.

L’émotion de Michael Bay

On imagine mal le réalisateur de la saga Transformers ému. Il ressemblait pourtant à un petit garçon émerveillé en recevant son hommage sur scène.

Les transsexuels de Tangerine

Ce film incroyable, prix du Jury et tourné avec un IPhone 5s déborde d’une énergie communicative pour suivre une Cendrillon en mal d'amour dans les rues de Los Angeles.