Steven Spielberg annonce la mort des films de super-héros

CINEMA Le réalisateur de «Jurassic Park» estime que le genre va s'éteindre comme le western...

Anne Demoulin

— 

Steven Spielberg, le 26 janvier 2015.
Steven Spielberg, le 26 janvier 2015. — Czarek Sokolowski/AP/SIPA

La mode, c’est ce qui se démode. Steven Spielberg a prédit la mort des films de super-héros dans une interview à l’Associated Press : « On était là quand le western est mort, et il y aura un moment où le film de super-héros connaîtra le même sort que le western », a déclaré le réalisateur de ce qui est souvent considéré comme le premier blockbuster, Les Dents de la mer.

« Les histoires mythiques seront racontées à travers un autre genre »

Pas moins de 24 longs-métrages sont pourtant attendus sur les écrans d’ici à 2020. « Bien entendu, en ce moment, les films de super-héros sont en pleine forme. Je dis juste que ces cycles ont une durée de vie limitée dans la culture populaire. Un jour, les histoires mythiques seront racontées à travers un autre genre, et peut-être qu’un jeune réalisateur est en train d’y réfléchir », a soutenu le cinéaste.