Mort de Wes Craven, le réalisateur de «Scream»

CINEMA Le « papa » de Freddy Krueger est mort d’un cancer à l’âge de 76 ans…

P.B. avec AFP

— 

Le réalisateur Wes Craven, ici en 2011, est décédé le 30 août 2015 à l'âge de 76 ans.
Le réalisateur Wes Craven, ici en 2011, est décédé le 30 août 2015 à l'âge de 76 ans. — M.SAYLES/AP/SIPA

Il a traumatisé le sommeil d’une génération d’enfants dans les années 1980 avec le personnage de Freddy Krueger. Wes Craven, réalisateur de la saga Les Griffes de la Nuit (A Nightmare on Elm Street) puis de Scream, est décédé dimanche aux Etats-Unis. « C’est avec beaucoup de tristesse que nous vous informons que Wes Craven est décédé dimanche ». Il avait 76 ans et souffrait d’une tumeur au cerveau, a précisé sa famille dans un communiqué.

Il s’est éteint dans sa maison de Los Angeles « entouré par sa famille », notamment sa femme la productrice Iya Labunka. WesCraven avait un fils, Jonathan, une fille Jessica et une belle-fille, Nina Tarnawksy.

L’horreur et l’humour

Originaire de l’Ohio (Nord des Etats-Unis), diplômé de philosophie, Wes Craven a enseigné l’anglais avant de se tourner vers Hollywood. Il débute sa carrière en 1972 avec La Dernière Maison sur la gauche, film d’horreur violent qui préfigure le reste de sa carrière. Il s’illustre ensuite en 1977 avec La Colline a des yeux. Puis en 1984, il signe son chef-d’œuvre, A Nightmare on Elm Street.

Dans les années 1980, il dirige plusieurs épisodes de la série culte de fantastique Twilight Zone. Il réalise deux des huit Freddy qui, au fil des épisodes, perdent de leur tranchant.

Mais Craven réalise un comeback avec Scream en 1996, qui se fait une place dans la pop culture en mélangeant horreur et humour. Après une suite encore plus réussie, la saga s’essouffle mais ses quatre volets ont quand même rapporté 600 millions de dollars au box-office mondial. Les films Scream ont eu un tel succès qu’une autre série les parodiant a également rencontré un fort succès, celle des Scary Movies.

« Il a réinventé deux fois le genre du film d’horreur, avec Scream et Freddy », a commenté Richard Potter, producteur et scénariste, qui a travaillé avec lui sur les films Scream.

« Sur Freddy, avec l’horrible personnage au visage brûlé Freddy Krueger, qui se sert des cauchemars des gens pour les assassiner », le cinéaste « vous faisait sentir que les mauvais rêves pouvaient devenir réalité, que les choses qui vous effraient inconsciemment peuvent venir vous hanter pour de vrai », explique Richars Potter.

Dans Scream, avec notamment David Arquette et Neve Campbell, série qui joue sur la mise en abyme avec des films dans le film, et qui a popularisé le célèbre masque de fantôme, Craven « faisait ressentir que ces personnages (maléfiques) étaient de vraies personnes » ordinaires, poursuit-il.

De sa collaboration avec Craven, Richard Potter dit c’était « une personne profondément gentille, très intelligente ». « On avait l’impression de parler avec son professeur favori » avec lui, conclut-il.

Un découvreur de talents

Le cinéaste était également un découvreur de talents : en sélectionnant les acteurs pour Freddy, il avait repéré un certain Johnny Depp alors totalement inconnu, et avait également donné un de leurs premiers rôles à Sharon Stone, dans La Ferme de la terreur, et Bruce Willis, dans un épisode de la série télévisée The Twilight Zone.

Craven s’était aventuré hors du film de genre avec La Musique de mon coeur (1999) pour lequel Meryl Streep avait été nommée pour l’Oscar de la meilleure actrice mais aussi avec le thriller psychologique Red Eye, avec Rachel McAdams, et même avec la comédie romantique avec un segment du film collectif Paris Je t’aime.

Amoureux de la nature, Craven, qui avait un temps délaissé Los Angeles pour l’île de Martha’s Vineyard sur la côte est, s’était engagé dans la protection des oiseaux.