Pierce Brosnan est favorable à un James Bond gay ou noir

007 L’acteur, qui a lui-même incarné l’agent secret, a répondu au magazine « Details »…

F.R.
— 
L'acteur Pierce Brosnan, au festival international du film de Toronto, le 9 septembre 2012.
L'acteur Pierce Brosnan, au festival international du film de Toronto, le 9 septembre 2012. — Michelle Siu/AP/SIPA

« Ce serait intéressant à voir. » Pierce Brosnan, qui a revêtu le costume de l’agent 007 pour le grand écran à quatre reprises entre 1995 et 2002, n’a rien contre l’idée d’un James Bond gay. L’acteur a répondu ainsi au magazine masculin Details qui lui posait cette question en rebondissant sur la précédente liée à l’ouverture du mariage aux couples homosexuels en Irlande, pays d’où il est originaire : « J’étais loin de penser [que cela arriverait un jour], mais alléluia ! (…) Cela montre l’évolution de l’ouverture d’esprit d’une nation qui a été si corsetée par la religion », a confié Pierce Brosnan.

« Commençons par un bon acteur noir »

Mais si le comédien ne semble avoir rien contre l’idée que les « James Bond boys » puissent remplacer les « James Bond girls », tout en reconnaissant qu’il ignore « comment cela fonctionnerait », il ajoute qu’il ne pense pas que Barbara Broccoli, l’actuelle productrice de la franchise, « autorisera un Bond homo de son vivant ». Et d’enchaîner : « Commençons par un bon acteur noir en James Bond. Idris Elba en a assurément le physique, le charisme et la présence. Mais je crois que Daniel Craig est encore là pour longtemps. »

Idris Elba, connu notamment pour sa prestation dans le rôle-titre de la série policière Luther, a longtemps été évoqué comme un éventuel successeur de Daniel Craig dans le rôle de l’espion britannique. Une suggestion qui n’a pas suscité que des réactions enthousiastes. Roger Moore avait ainsi déclaré que choisir Idris Elba pour jouer 007 était « une idée intéressante, mais irréaliste », précisant que l’agent secret devait être « Anglais-Anglais ». Une déclaration qui a fait polémique et contraint l’ancien James Bond à plaider l’erreur de traduction.

Avant le tournage de Casino Royale, le choix de Daniel Craig pour incarner James Bond avait déjà fait l’objet de vives critiques. De nombreux fans du héros créé par Ian Fleming arguaient que l’espion mythique ne pouvait pas être blond… Le grand public, lui, ne s’est pas arrêté à ces considérations capillaires : les films avec Daniel Craig ont réalisé les meilleurs scores de la franchise James Bond au box-office. Une série de succès qui pourrait se poursuivre avec le nouveau volet, Spectre, qui sera dans les salles le 11 novembre.