De «Gazon Maudit» à «La belle saison»: 5 couples lesbiens français à l'écran

CINEMA Avant Izïa Higelin et Cécile de France dans « La belle saison », d’autres actrices françaises ont aimé au féminin…

Caroline Vié

— 

Izia Higelin et Cécile de France dans La belle saison de Catherine Corsini
Izia Higelin et Cécile de France dans La belle saison de Catherine Corsini — Pyramide Films

Elles s’aiment et militent dans la France de 1971. Les héroïnes de La belle saison de Catherine Corsini sont incarnées par Cécile de France et Izïa Higelin. A l’occasion de la sortie de ce film puissant et sensuel, 20 Minutes s’est remémoré une poignée d’actrices françaises incarnant des lesbiennes dans des films grand public.

Cécile de France et Izia Higelin, amoureuses et engagées

Cette chronique récompensée au festival de Locarno plonge dans les années Pompidou pour rendre hommage aux féministes qui luttèrent pour leur émancipation. La réalisatrice de Partir (2009) offre l’un de ses meilleurs fims à la fois pudique et charnel. Le spectateur tombe sous le charme de ses héroïnes et de leur histoire d’amour tendre.

Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, la passion au féminin

Récompensé à Cannes, La vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche (2013) bouleverse en abordant de front les amours lesbiennes de jeunes femmes du XXIe siècle. Il serait injuste de réduire cette œuvre majeure à ses scènes de sexe très crues. Cette autopsie d’une passion est, avant tout, le portrait de deux héroïnes en quête de bonheur.

Béatrice Dalle et Emmanuelle Béart, l’esprit punk

Avec Bye Bye Blondie (2012), Virginie Despentes signe un film romantique sur le retour de flamme de deux femmes qui se sont aimées dans les années 1980 et qui renouent trente ans plus tard. Ses actrices énergiques apportent un dynamisme revigorant à une histoire étonnamment fleur bleue pour la réalisatrice du sulfureux Baise-moi (2000).

Adèle Haenel et Pauline Acquart, les jeunes pieuvres

Le remarquable Naissance des pieuvres (2007) marque les débuts de la réalisatrice Céline Sciamma qui dirige la merveilleuse Adèle Haenel (Césarisée cette année pour Les Combattants). Dans la peau d’une adolescente gay, elle allume les garçons par jeu avant de tomber dans les bras de sa copine jouée par Pauline Acquart.

Josiane Balasko et Victoria Abril, le duo du rire

Gazon maudit (1995) de Josiane Balasko mêle humour et tendresse autour d’une épouse tombant raide dingue d’une lesbienne incarnée par la réalisatrice. Victoria Abril y est irrésistible en enjeu amoureux que se disputent une femme forte et un époux campé par un Alain Chabat tordant. Le film a remporté un César pour son scénario.