«Umrika»: Deux stars en herbe découvrent le cinéma indien

CINEMA Deux jeunes acteurs remarqués tiennent toutes leurs promesses dans ce beau film...

Caroline Vié

— 

Umrika
Umrika — ARP sélection

L’un est indien, l’autre est américain d’origine guatémaltèque. Tous deux ont été découverts dans de grands succès hollywoodiens : Suraj Sharma dans L’Odyssée de Pi (2012) d’Ang Lee et Tony Revolori dans Grand Budapest Hotel (2014) de Wes Anderson. Ils se ressemblent tant qu’ils pourraient presque des frères mais ils incarnent deux amis dans Umrika de Prahsant Nair, prix du public au Festival de Sundance.

L’Amérique, je veux l’avoir et je l’aurai

Umrika, c’est l’Amérique qu'un  Indien est parti conquérir… Sans nouvelle de lui depuis des mois, son frangin et son meilleur copain partent sur ses traces découvrant qu’il n’a peut-être jamais quitté l’Inde… Cette chronique ancrée dans les années 1980 confirme que ses deux comédiens sont vraiment épatants. Suraj Sharma qui a tenu un petit rôle dans la série Homeland est aujourd’hui âgé de 23 printemps et il a joliment mûri depuis L’Odyssée de Pi. Tony Revolori, 19 ans, a joué dans Dope de Rick Famuyiwa qui a clos la Quinzaine des réalisateurs cette année. Enfant de la balle (son frère est aussi comédien), il a aussi pris goût aux plateaux de cinéma. Tous deux emportent cette chronique qui confirme l’émergence d’un nouveau cinéma indien. Avec ces deux grands talents en herbe, on découvre une Inde authentique loin des fastes de Bollywood… C’est beau et poignant à la fois. En bref, à découvrir au plus vite.