Le Petit Prince de Mark Osborne
Le Petit Prince de Mark Osborne — Paramount Pictures

CINEMA

Pourquoi il faut aller voir la nouvelle version du «Petit Prince»

Mark Osborne a su innover tout en respectant le livre indémodable d'Antoine de Saint-Exupéry...

Mark Osborne a tremblé avant de réaliser Le Petit Prince. Il craignait par-dessus tout de trahir l’œuvre d’Antoine de Saint-Exupéry. Le réalisateur de Kung Fu Panda (2008) a revisité l’histoire originale à sa façon et signe un film attachant à découvrir au plus vite après sa présentation en mai dernier au Festival de Cannes. 20 Minutes vous donne trois raisons pour lesquelles sa version est hautement recommandable…

« Le Petit Prince », plusieurs adaptations sur grand et petit écran

Le scénario est très très malin

Tout commence par la rencontre d’une petite fille à la maman psychorigide et un vieux voisin, ancien aviateur un brin agité de l’hélice. Ce que ce personnage venu d’un autre temps raconte à la fillette va changer sa vie tout en permettant de découvrir ce que sont devenus les personnages par le conte de Saint-Exupéry.

« Présenter le scénario aux ayants droit du maître a été très angoissant, a confié Mark Osborne à 20 Minutes mais comme je travaillais avec le producteur qui avait déjà présenté la série télévisée qui avait été très appréciée, j’ai fini par prendre confiance en moi. Je savais que je restais fidèle à l’esprit du livre. »

On y découvre plusieurs techniques d’animation

Stop-motion (marionnettes qu’on fait bouger image par image), dessin animé classique ou papier découper : Mark Osborne jongle avec les techniques pour offrir un enchantement constat et de nombreuses surprises visuelles. Chaque univers est porteur d’une poésie incroyable renforçant la puissance du conte.

« Ces changements étaient très importants pour moi parce qu’ils me permettaient de retrouver mon enfance. Quand on est gamin, on peut aussi bien créer avec de la pâte à modeler qu’avec du papier et des crayons. On ne se pose pas la question. C’est cette impression de liberté que j’avais envie de faire retrouver dans le film. »

Mark Osborne parle du film au Festival de Cannes

On sent à quel point Mark Osborne aime son sujet

Mark Osborne a découvert le livre il y a un quart de siècle lorsque sa femme lui en fait cadeau. Il a pensé à ses propres enfants en réalisant le film et cet amour pour un sujet qui a marqué sa vie est sensible pendant toute la durée de la projection. Dès les premières images, le spectateur se laisse emporter pour un merveilleux voyage…

« Mon but est de donner envie de relire Saint-Exupéry. Si mon film pouvait permettre à des familles entière de le redécouvrir, ce serait merveilleux car il s’agit d’une merveilleuse histoire d’amour dont on découvre toutes les subtilités en avançant en âge. On n’en a pas la même compréhension à 6 ans qu’en étant adulte. »