«Love»: Un référé déposé pour interdire le film de Gaspar Noé aux moins de 18 ans

INFO «20 MINUTES» L'association Promouvoir a déposé un référé contre le visa d'exploitation du film de Gaspar Noé. Son objectif: l'interdire aux moins de 18 ans...

Caroline Vié et Stéphane Leblanc

— 

Love de Gaspar Noé
Love de Gaspar Noé — Wild Bunch

Selon nos informations, l'association Promouvoir a déposé ce jeudi un référé au tribunal administratif de Paris afin de contester le visa d'exploitation du film, interdit aux mineurs de moins de 16 ans. Son objectif: obtenir une interdiction aux moins de 18 ans.

Il fallait s'y attendre. Cette association, qui s'était déjà attaquée avec succès à Nymphomaniac de Lars von Trier en début d'année, tablera cette fois sur le fait que le Conseil d'Etat lui a récemment donné gain de cause pour agraver l'interdiction de Saw 3D.

Et même si Fleur Pellerin s'est assurée auprès de la Commission de classification une liste d'arguments à faire valoir en vue d'un référé, il est probable que Love se retrouve très vite interdit aux moins de 18 ans en raison des scènes de sexe non simulées que contient le film. Le juge fera connaitre sa décision dans quelques jours.

>> Gaspar Noé: «Je n'aurais jamais pensé qu'une petite bite puisse choquer autant»

D'ici là, le public aura eu le temps d'être ému, déçu ou choqué en regardant le film dans l'une des trentre-trois salles françaises qui le projettent depuis mercredi. Et l'association Promouvoir n'aura jamais aussi bien porté son nom en assurant un relais promotionnel sans pareil au film de Gaspar Noé.

«Love»: Les premiers spectateurs se disent plus «déçus» que «choqués»