Netflix dévoile ses prochains films avec Idris Elba et Adam Sandler

CINEMA Le site de streaming va proposer sept longs métrages qui seront diffusés à partir de 16 octobre...

P.B.

— 

Idris Elba dans le film «Beats of No Nation».
Idris Elba dans le film «Beats of No Nation». — NETFLIX

Un film excitant, un revival curieux et quatre projets douteux, tel est le bilan du cru ciné annoncé par Netflix mardi.

On commence par la bonne nouvelle. Beasts of No Nation va réunir l’un des acteurs les plus demandés du moment, Idris Elba (la série Luther, le biopic sur Mandela), et le réalisateur Cary Fukunaga, qui a fait des merveilles sur la saison 1 de True Detective – et qui manque cruellement à la seconde. Adapté d’un roman du même nom de l’auteur nigérien Uzodinma Iweala, le film raconte l’histoire d’un enfant-soldat en Afrique, enlevé à sa famille pour combattre dans une guerre civile. Il sera diffusé simultanément sur tous les territoires où Netflix est présent ainsi que dans quelques salles de cinéma américaines.

Tigre et Dragon 2, Pee-Wee et quatre comédies avec Adam Sandler

Premier film annoncé, la suite de Tigre et Dragon sortira au premier trimestre 2016 sur Netflix et dans des cinémas IMAX, notamment en Chine. Elle a été réalisée par le maître-chorégraphe Yuen Wo-Ping, toujours avec Michelle Yeoh dans le rôle-titre.

Après la mini-série Wet Hot American Summer, Netflix continue ses revivals surprenants. Cette fois, c’est Pee-wee’s Big Holiday (mars 2016), 30 ans après le film barré de Tim Burton, avec l’acteur – et créateur du personnage – qui faisait son Mister Bean avant l’heure.

On a gardé le pire pour la fin : quatre films avec Adam Sandler. La parodie The Ridiculous Six (11 décembre) était apparemment tellement raciste que des acteurs amérindiens ont quitté le tournage. Le comédien et sa boîte de production Happy Madison, qui ont pris cher dans les emails internes de Sony piratés, ont réussi à convaincre Netflix de signer pour trois autres films. Les algorithmes mathématiques du site ne sont peut-être pas aussi puissants qu’on le pensait.