La Fête du cinéma 2015 n'a pas fait la bringue

CINEMA La Fête du cinéma a connu une fréquentation en repli de 16% de sa fréquentation par rapport à 2014...

20 Minutes avec AFP

— 

Pierre-François Martin-Laval, Arie Elmaleh et Clotilde Hesme lancent la Fêt e du cinéma à Paris, le 28 juin 2015.
Pierre-François Martin-Laval, Arie Elmaleh et Clotilde Hesme lancent la Fêt e du cinéma à Paris, le 28 juin 2015. — CHRISTOPHER KUHN/SIPA

La Fête du cinéma, qui s’est terminée mercredi, a enregistré un repli de 16 % de sa fréquentation par rapport à 2014 avec 2,5 millions de spectateurs, sur fond de canicule et d’augmentation des tarifs, ont annoncé jeudi les organisateurs. « La canicule régnant sur l’ensemble du territoire n’a pas permis d’égaler les résultats de 2014 », a souligné la Fédération nationale des cinémas français (FNCF) dans un communiqué.

 

>> A lire : Le premier week-end a souffert de la canicule

 

La 31e Fête du cinéma s’est tenue du 28 juin au 1er juillet, avec un tarif unique de 4 euros à chaque séance, plus cher que les 3,50 euros de l’an dernier. Dans le détail, la journée de dimanche a connu la plus forte baisse, avec 685.000 spectateurs dans les salles de cinéma, soit 32 % de moins qu’en 2014.

Merci « Les Profs 2 »

C’est mercredi que la fréquentation a été la plus importante, profitant des sorties de la semaine, avec notamment Les Profs 2. Ce nouveau volet de l’adaptation sur grand écran de la BD humoristique de Erroc et Pica par l’ex-Robin des Bois Pierre-François Martin-Laval avec l’humoriste Kev Adams a réalisé le meilleur démarrage de l’année pour un film français sur la journée.

En 2014, 3 millions de spectateurs s’étaient rendus dans les salles pour la Fête du cinéma, soit déjà une baisse de 14 % par rapport aux 3,5 millions de 2013, un repli alors imputé à la Coupe du monde de football et au beau temps.

Jusqu’en 2009, la Fête du cinéma permettait de payer 3 euros la deuxième séance, après un premier ticket à tarif plein. Depuis 2013, la place était proposée à 3,50 euros, sans achat préalable. Depuis le 1er janvier 2014, la séance de cinéma est à 4 euros toute l’année pour les moins de 14 ans.