«Tale of Tales»: Salma Hayek mange du cœur pour Matteo Garrone

CINEMA Salma Hayek incarne une reine prête à tout pour avoir un enfant dans l’un des contes de « Tale of Tales »…

Caroline Vié

— 

Salma Hayek dans Tales of Tales de Matteo Garrone
Salma Hayek dans Tales of Tales de Matteo Garrone — Greta De Lazzaris/Le Pacte

Salma Hayek a payé de sa personne pour Tale of Tales de Matteo Garrone. La superbe comédienne incarne une reine rendue folle par son désir d’enfants dans cette série de contes librement inspirés de Giambattista Basile, auteur XVIIe siècle. « Comme j’ai choisi trois histoires de femmes et que ce sont des hommes qui ont écrit le scénario, je voulais des actrices fortes avoir leur point de vue sur les personnages », dit le cinéaste.

Un Goya vivant

Le réalisateur de Gomorra (2008) et Reality (2012) a immédiatement pensé à la comédienne pour ce film en costumes qui le fait totalement changer de registre. « Salma me fait penser à une peinture de Goya, dit-il, l’une de mes références picturales pour ce film. Elle a un port de reine ce qui ne l’empêche pas de faire montre d’une poigne de fer en passant de la froideur glaciale à la passion bouillonnante en un instant. » L’actrice émeut dans son rôle de maman trop aimante et effraye quand elle tance son rejeton désobéissant.

Au cœur de l’action

Salma Hayek a dû prouver qu’elle n’avait pas froid aux yeux lors d’une scène clef du film où elle dévore un énorme cœur sanglant. « Elle s’est jetée dessus sans sourciller et pourtant ce n’était pas ragoûtant », se souvient Garrone. Il ne s’agissait évidemment pas d’un véritable morceau de tripaille mais d’un gâteau en guimauve gorgé de faux sang sucré. « Je vous garantis cependant que cela n’avait rien d’une friandise ! » Salma Hayek a du tempérament et le cœur bien accroché.