Jeremy Irons, président du Champs-Elysées Film Festival: «Surtout, ne devenez pas acteurs»

CINEMA L’acteur est le président de la manifestation qui se déroule jusqu’au 16 juin sur la plus belle avenue du monde...

Caroline Vié

— 

Jeremy Irons au Champs Elysées Film Festival
Jeremy Irons au Champs Elysées Film Festival — Champs-Elysées Film Festival

Très souriant sous son chapeau de paille, Jeremy Irons est visiblement enchanté de présider la 4e édition du Champs-Elysées Film Festival organisé par Sophie Dulac. « J’avais une semaine de libre entre deux tournages et je me suis dit que ce serait sympa de la passer à Paris avec ma femme » a-t-il confié franchement à 20 Minutes. L’acteur n’est cependant pas tout à fait en vacances. C’est avec un plaisir évident qu’il se plie aux devoirs de sa charge.

Choisir des bons films

Bien qu’il ne doive pas à voter pour la compétition puisque son rôle de coprésident aux côtés d’Emilie Dequenne est purement honorifique, Jeremy Irons a tout d’abord l’intention d’aller au cinéma. « Je vais aller voir des films français, mais je vais me faire conseiller car je ne les connais pas. Mon seul critère de choix : qu’ils soient bons. » Malgré son expérience, le comédien avoue être demeuré très bon public. « Je veux être secoué, ému et peut-être même apprendre quelque chose quand je vois un film, dit mais je me laisse emporter comme lorsque j’étais gamin. » L’œuvre qu’il attend le plus n’émane pas d’un jeune talent : il s’agit de J’accuse (1919), le classique d’Abel Gance sur les horreurs de la guerre 1914-1918 qui sera projeté lundi au cinéma Le Balzac.

Et conseiller les jeunes

Lundi à 18h au Publicis cinéma, Jeremy Irons animera une masterclass où il parlera de Faux-Semblants (1988) de David Cronenberg, un film dans lequel il incarne le double rôle de médecins jumeaux et un brin instables. « Je suis enchanté de raconter des anecdotes sur ce film qui m’a fait connaître à un large public puis de répondre aux questions du public. » A 66 printemps, l’acteur britannique n’a qu’un conseil à donner aux acteurs aspirants. « Si vous savez faire autre chose, ne choisissez surtout pas ce métier. C’est une lutte permanente qui ne se calme pour moi que parce que j’ai un peu perdu la rage de mes jeunes années. » Il l’a quand même retrouvée pour incarner bientôt Alfred, le majordome de L’homme chauve-souris dans Batman vs Superman: l'aube de la justice de Zack Snyder qui sortira en mars 2016.