Omar Sy: «J'ai eu peur d'être coupé au montage de "Jurassic World" »

CINEMA L'acteur parle de son rôle de dresseur dans «Jurassic World» et évoque ses projets...

Caroline Vié

— 

Omar Sy en mai 2015
Omar Sy en mai 2015 — Andrew Medichini/AP/SIPA

Omar Sy poursuit sa carrière aux Etats-Unis en incarnant un dresseur de vélociraptor meilleur ami du héros joué par Chris Pratt dans Jurassic World. « Suite à mon expérience sur X-Men - Days of Future Past où mon rôle avait été pas mal charcuté, j’avais peur qu’il m’arrive la même chose sur ce film, mais le réalisateur Colin Trevorrow m’avait donné sa parole et il l’a tenue : il a tout gardé», raconte-t-il à 20Minutes.



 

Un réalisateur fan d’Omar

Marié à une Française, le réalisateur connaissait bien le travail du comédien. Il appréciait même le duo Omar et Fred avant de tourner avec lui ! « Colin est sans doute le seul Américain à savoir que j’ai eu une carrière avant de faire Intouchables (2011) ». S’il a peu de temps de présence à l’écran, Omar Sy n’en est pas frustré. « Pour l’instant, mon niveau d’anglais n’est pas suffisant pour que je fasse davantage, mais je me suis bien amusé à imaginer les dinosaures comme lorsque j’étais petit ». Dans le film, il s’offre même le luxe de dire « merde » en français. « C’est sorti tout seul », plaisante-t-il.

Omar Sy extrait de « Jurassic World », c’est ici

Méchant pour Ron Howard

Aujourd’hui installé à Los Angeles, Omar Sy continue d’être courtisé par Hollywood. Il vient de terminer Inferno de Ron Howard, la suite de Da Vinci Code avec Tom Hanks. « C’est un petit rôle de méchant. On m’en propose beaucoup aux Etats-Unis sans doute parce que je suis français », explique-t-il. Pour autant, le comédien ne délaisse pas l’Europe. « Ce n’est pas la provenance d’un projet qui me motive, mais son intérêt. Je n’ai pas de plan de carrière. Je préfère regarder vers l’avenir et ce qu’il m’offre plutôt que de réfléchir sur le passé. Je ferai le point quand je serai vieux. »

Une suite prometteuse

En février 2016, on découvrira Omar Sy dans le rôle-titre de Chocolat de Roshdy Zem, l’histoire tragique d’un artiste du XIXe siècle. « J’ai dû me muscler pour l’incarner car c’était un acrobate. Le tournage m’a laissé très fatigué ». Omar va donc se mettre au vert en famille jusqu’en septembre et - qui sait ? - envisager de retrouver son complice Fred Testot pour de nouveaux sketches. « On en a vraiment envie, donc on va essayer ». Pas question pour autant de faire n’importe quoi. « Si c’est nul, on sera les premiers à le savoir et on lâchera l’affaire », déclare Omar. Mais on leur fait confiance pour ce soit bien.