Festival de Cannes: L'année de la revanche pour Audiard avec «Dheepan»?

CINEMA Chaque jour, « 20 Minutes » vous présente les enjeux des films en compétition sur la Croisette. Ce jeudi 21 mai, « Dheepan » de Jacques Audiard…

De notre envoyée spéciale à Cannes, Caroline Vié

— 

Dheepan de Jacques Audiard
Dheepan de Jacques Audiard — UGC Distribution/Paul Arnaud / Why Not Productions.

Jacques Audiard a fait ses débuts à la Semaine de la critique pour Regarde les hommes tomber (1993). Depuis, il a pris ses quartiers en Compétition avec Un héros très discret, prix de scénario (1996), Un Prophète, Grand prix du jury (2009) et De Rouille et d’os (2012).

Si le film m’était conté

Trois réfugiés sri-lankais fuyant la guerre civile dans leur pays se font passer pour une famille. Après avoir écumé les foyers d’accueil, Dheepan, ancien combattant, trouve un emploi de gardien d’immeuble et il cherche à s’adapter à la vie française avec la femme et la petite fille qu’il a emmenées en France. Ils s’installent dans une cité difficile où ils tentent de vivre paisiblement.

Si sa sélection m’était expliquée

Jacques Audiard a son ticket au Festival de Cannes et les festivaliers l’adorent. Le cinéaste a connu de beaux succès sur la Croisette où la presse le défend bec et ongles. Il fait vraiment partie de ceux dont l’absence en sélection ne serait pas rassurante quant aux qualités potentielles de leur film…

Si on m’avait dit

Jacques Audiard change radicalement de style pour ce film tourné avec des acteurs non professionnels : Antonythasan Jesuthasan et Kalieaswari Srinivasan. Quand on sait qu’il a révélé Tahar Rahim et Reda Kated, on peut lui faire confiance pour ce choix culotté. Il a aussi donné un rôle au trop rare Vincent Rottiers. Il a coécrit le scénario avec Thomas Biguedain, présent à la Quinzaine des réalisateurs pour Les Cowboys.

Si on lui donnait la Palme

Jacques Audiard n’était passé loin de la palme pour Un Prophète et avait vu partir le trophée chez Michael Haneke et son Ruban blanc. 2015 sera-t-elle l’année de la revanche ? Pas certain car il y a du lourd en face, Nanni Moretti avec Mia Madre ou Paolo Sorrentino et Youth.