Festival de Cannes: Pourquoi Rachel Weisz n'aura pas de prix d'interprétation pour «Youth»

CINEMA Rachel Weisz est formidable dans «Youth», mais elle ne pourra pas être récompensée si le film a la Palme d'or...

De notre envoyée spéciale à Cannes, Caroline Vié

— 

Rachel Weisz dans Youth de Paolo Sorrentino
Rachel Weisz dans Youth de Paolo Sorrentino — Gianni Fiorito

Quand on dit à Rachel Weisz qu’elle n’aura pas de prix pour Youth de Paolo Sorrentino, elle semble interloquée. Mais lorsqu’on lui que c’est parce que le film est donné grand favori pour la Palme d’or et qu’il ne pourrait alors pas cumuler les récompenses, elle éclate de rire. « Voilà qui serait génial et mérité !, s’exclame-t-elle en français avec une délicieuse pointe d’accent britannique. Bien que je joue dedans, le film m’a émue aux larmes quand je l’ai vu ! ».

Pourquoi « Youth » va remporter la Palme d’or

Face à un duo de grands acteurs

« Paolo est l’un des plus grands cinéastes actuels et j’étais fan de son travail avant de le rencontrer car j’aime les cinéastes dont peut reconnaître la patte dès les premiers plans d’un film », dit la comédienne qui avoue avoir un faible pour La grande Bellezza (2013). Dans Youth, Rachel Weisz incarne la fille d’un compositeur à la retraite joué par Sir Michael Caine et donne aussi la réplique à Harvey Keitel. « Je n’ai pas été impressionnée longtemps car ils m’ont vite mise à l’aise en me racontant plein d’anecdote sur leurs rencontres et leurs carrières. J’avais l’impression d’avoir deux pages d’histoire du cinéma en face de moi ! ».

Deux styles de jeu

La comédienne britannique a visiblement été enchantée des conditions de tournage dans un véritable spa suisse. « Ce film a été bon pour ma peau, plaisante-t-elle et puis, j’ai beaucoup appris au contact de Michael et Harvey ». Elle est sereine avant la présentation du film en compétition. « Les angoisses que j’ai pu ressentir ont disparu car mon travail sur ce film est terminé depuis plus d’un an. Etre à Cannes, ce n’est que du plaisir qui est multiplié par deux cette année car j’ai aussi présenté The Lobster de Yorgos Lanthimos en début de semaine ». Ce sera peut-être pour ce film-là que la belle Rachel sera distinguée par le jury…