En compétition au Festival de Cannes: «Carol» de Todd Haynes

CINEMA Chaque jour, «20 Minutes» vous présente les enjeux des films en compétition sur la Croisette. Ce dimanche 17 mai, «Carol» de Todd Haynes...

De notre envoyée spéciale à Cannes, Caroline Vié
— 
Cate Blanchett dans Carol de Todd Haines
Cate Blanchett dans Carol de Todd Haines — UGC distribution

Todd Haynes avait été remarqué à Cannes avec Velvet Goldmine (1998) qui lui avait valu le prix de la meilleure contribution artistique. Carol marque son grand retour sur la Croisette.

Si le film m’était conté

Dans le New York de 1950, une vendeuse de grand magasin s’éprend d’une riche cliente. Elles vont vivre une aventure passionnée qui ne va pas faciliter le divorce de la bourgeoise, déchirée entre son amour et la peur de perdre la garde de sa fillette.

Si sa sélection m’était expliquée

Todd Haynes a reçu un Prix du Jury à Berlin pour I’m not there en 2007 où il dirigeait déjà Cate Banchett. Un léger parfum de scandale entoure cette histoire d’amour où Rooney Mara incarne sa maîtresse. Deux stars hollywoodiennes jouant des lesbiennes, c’est suffisamment rare pour ne pas passer à côté.

Si on m’avait dit

Le film est inspiré d’un roman baptisé Les eaux dérobées. Le livre était signé Claire Morgan, un pseudonyme sous lequel se cachait Patricia Highsmith, auteur de polars bien connue dont plusieurs livres comme L’inconnu du Nord-Express et Le talentueux monsieur Ripley ont été portés à l’écran. Le réalisateur décrit son film comme une histoire d’amour entre deux femmes d’âges et de milieux différents. Carol n’a pas été tourné à New York, mais à Cincinatti dans l’Ohio, parce que les bâtiments de cette ville se prêtaient à une reconstitution des années 1950.

Si on lui donnait la Palme

Rooney Mara et Cate Blanchett, amantes dans les années 1950? Voilà de quoi émoustiller le jury. Et si elles partageaient la Palme avec Todd Haynes comme l’avait fait Léa Seydoux et Adèle Excharchopoulos en 2013 pour La vie d’Adèle? La mise en scène de ce film très émouvant a aussi de quoi séduire le jury entre deux larmichettes.