Festival de Cannes 2015: Joel Coen, coprésident du jury: «Nous sommes là pour obtenir un consensus»

CINEMA Le jury présidé par les frères Coen a donné sa première et dernière conférence de presse avant le palmarès ce mercredi après-midi...

De notre envoyée spéciale à Cannes, Caroline Vié
— 
 Rossy de Palma, Xavier Dolan, Sienna Miller, Ethan Coen, Joel Coen, Sophie Marceau, Jake Gyllenhaal, Rokia Traore et Guillermo Del Toro (de gauche à droite), jury du Festival de Cannes 2015 pendant sa conférence de presse du 13 mai 2015.
Rossy de Palma, Xavier Dolan, Sienna Miller, Ethan Coen, Joel Coen, Sophie Marceau, Jake Gyllenhaal, Rokia Traore et Guillermo Del Toro (de gauche à droite), jury du Festival de Cannes 2015 pendant sa conférence de presse du 13 mai 2015. — Thibault Camus/AP/SIPA

Les membres du jury cannois présidé par les frères Coen ne se sont rencontrés qu’hier et ils sont déjà fort complices. On sent qu’ils ne vont pas s’ennuyer pendant leurs réunions. « Il y a déjà deux camps dans les jurés : ceux qui sont pour Ethan et l’autre pour Joel mais on ne peut pas dire qui en fait partie », a plaisanté Jake Gyllenhaal, avant de se réjouir de pouvoir découvrir les films « avant tout le monde et gratuitement ».

Difficile de jouer aux pronostics

« Nous essaierons de regarder les films comme des spectateurs ordinaires, a expliqué Joel Coen, l’un des présidents, mais nous sommes conscients du fait qu’on doit porter un jugement sur ce que nous aurons vu ce qui change tout ! ». Se détendre mais avec sérieux semble la devise des jurés qui ont résolu de donner la parole à chacun. « Je suis venue avec un esprit ouvert, sans stratégie et sans préméditation », a annoncé la comédienne Sienna Miller. Ethan Coen a en rajouté un louche avec sourire et fermeté : « Nous sommes là pour obtenir un consensus et choisir le meilleur film ».

L’amour du cinéma invité aux débats

Guillermo Del Toro, réalisateur du Labyrinthe de Pan (2006) insiste sur sa passion pour le 7e Art. « J’estime que nous ne sommes pas des juges. Nous sommes là pour défendre les œuvres que nous avons appréciées face aux autres jurés ». Même son de cloche de la part de Xavier Dolan, calmé depuis sa déception de ne pas recevoir la Palme d’or pour Mommy l’an dernier. « J’ai été choyé par Cannes et je compte pour ma part juger les films avec mon cœur. Peu importe qu’ils soient commerciaux ou non pourvu qu’ils soient bons. »

Reste à savoir si ce bon esprit survivra à 19 projections et des délibérations musclées. Réponse le 24 mai en clair et en direct sur Canal + pour l’annonce du palmarès.