Festival de Cannes: D'après Tom Hardy, le nouveau «Mad Max» est un mélange entre le «Cirque du soleil» et Led Zeppelin

CINEMA Tom Hardy s’impose avec charisme dans « Mad Max – Fury Road » et nous a parlé de son expérience…

De notre envoyée spéciale à Cannes, Caroline Vié

— 

Tom Hardy dans Mad Max- Fury Road
Tom Hardy dans Mad Max- Fury Road — Warner Vidéo

L’acteur britannique Tom Hardy, 37 ans, reprend le rôle de Max dans Mad Max - Fury Road de George Miller. Il était âgé de six mois quand le premier film avec Mel Gibson a été tourné… Couvert de tatouages, vapotant avec une cigarette électronique, ce comédien caméléon vu dans Bronson (2009) de Nicolas Winding Refn et Inception (2010) de Christopher Nolan a parlé à 20 Minutes de son expérience sur cette production spectaculaire.

>> Pourquoi Mad Max est un vrai héros de cinéma, c’est ici

Recréer le personnage

Tom Hardy ne s’est pas laissé intimider par l’idée d’incarner Mad Max bien que l’ombre de Mel Gibson plane sur le rôle. « Je ne pouvais pas me permettre de penser à Mel Gibson en jouant Max sinon j’aurais tout foiré. Vous imaginez ce que ça aurait donné si j’avais passé mon temps à me dire que je devais le surpasser ? » dit-il. George Miller a été très clair avec l’acteur, l’invitant à réinventer le personnage comme l’ont fait les différents interprètes de James Bond avec 007. « Mel Gibson a participé à trois Mad Max et George à quatre : j’estime qu’il connaît donc mieux le sujet que lui », insiste Hardy.

L’art des cascades

Tom Hardy n’a pas hésité à payer de sa personne pour le film et il est d’ailleurs fort enthousiaste à l’idée de la création d’un Oscar pour la centaine de cascadeurs du film. « George tenait à ce que les scènes d’action soient réalisées sans effets spéciaux. Cela change tout car je suis persuadé que le spectateur se rend compte de la réalité des choses. C’est perceptible à l’œil même s’il ne s’en rend pas compte consciemment. » L’acteur avoue être très fier du résultat. « J’estime qu’un poisson rouge doit s’adapter à son bocal et George nous a gâtés avec ce bocal-ci. Ce Mad Max est un mélange entre un spectacle du Cirque du Soleil et un show fétichiste de Led Zeppelin. »