Colin Farrell et Rachel Weisz dans The Lobster
Colin Farrell et Rachel Weisz dans The Lobster — Haut et court

CANNES

En compétition au Festival de Cannes: «The Lobster» de Yorgos Lanthimos

Rachel Weisz et Colin Farrell partagent la vedette de ce film de science-fiction présenté ce vendredi en compétition à Cannes...  

Une grande curiosité entoure The Lobster, film grec présenté comme une comédie romantique de science-fiction.

Si le film m'était conté

Dans une société où les célibataires sont transformés en animaux s'ils ne convolent pas, un homme a 45 jours pour trouver l'âme sœur. A la suite d'une expérience douloureuse, il prend la fuite pour rejoindre des esseulés rebelles chez qui il est interdit de tomber amoureux.

Si sa sélection m'était expliquée

Yorgos Lanthimos est un petit chouchou des festivals internationaux. Prix Un certain Regard en 2009 pour Canine et récompensé à la Mostra de Venise pour le scénario de Alps (2012), il a ici réuni une distribution de rêve: Colin Farrell, Rachel Weisz, Léa Seydoux et John C. Reilly. Et le film arrive précédé d'une flatteuse réputation.

Si on m'avait dit

The Lobster est le premier film en langue anglaise du réalisateur grec. Lors de la conférence de presse annonçant la sélection du festival, Thierry Frémaux l'a décrit comme «l'un de ces films auxquels on ne comprend pas tout».

Si on lui donnait la Palme

Ce serait une bonne nouvelle pour la Grèce qui ne l'a pas reçue depuis 1998 et L'éternité et un jour de Théo Angelopoulos. Reste à savoir si le jury sera réceptif au style pour le moins décalé d'un cinéaste qui n'a jamais fait l'unanimité. On peut penser que les frères Coen et Guillermo Del Toro seront réceptifs à l'humour du réalisateur. A moins qu'ils ne soient échaudés par le manque de rythme de la seconde partie. Un prix du scénario peut-être ?