«J'aime le côté garantie des droits»

Propos recueillis par Alice Antheaume (à Cannes)

— 

Elle a joué dans un nombre effroyable de films et est l’actrice chinoise la plus connue dans le monde. Gong Li, toute de noir vêtue et pomponnée par L’Oréal, la marque dont elle est l’ambassadrice, était à Cannes ce dimanche, au dernier étage du Martinez, un palace de la Croisette. Interview.

Qu’avez-vous pensé du dernier film de Wong Kar-wai, «My Blueberry Nights», tourné en anglais et présenté à Cannes?

Ce film est la synthèse des compétences de Wong Kar-wai, un concentré de son talent: autant par l’ambiance et les couleurs que par l’histoire et les acteurs (Jude Law, Norah Jones et Nathalie Portman, ndrl).

Que le film soit tourné en anglais ou en chinois, cela n’a pas d’importance. Même si les acteurs ne parlaient pas, ce serait aussi bien. A la limite, on pourrait se passer des dialogues. J’ai déjà tourné trois films en anglais et, à mes yeux, ce n’est pas la langue qui compte. Ce qui m’importe, c’est un bon réalisateur, un bon scénario et un bon rôle.

Maggie Cheung dit que les actrices asiatiques ont une espérance de vie très courte à l’écran, contrairement aux actrices européennes qui peuvent encore jouer à un âge avancé. Qu’en pensez-vous?

Je suis d’accord avec Maggie Cheung. Il est vrai que les actrices ont une durée de vie très courte parce que, dans le cinéma asiatique, les scénarios sont trop peu diversifiés et les rôles trop cloisonnés. La jeune de fille de 20 ans est évidemment prioritaire en Asie, quand, en Europe ou aux Etats-Unis, le cinéma évoque l’ensemble de la société, du petit enfant jusqu’au grand-père.
Cela révèle un problème de la société asiatique: on n’accorde aucune importance aux personnes d’âge mûr, comme si elles appartenaient à une autre société. En Chine, les femmes ouvrières sont retraitées entre 40 et 50 ans, les fonctionnaires à 55 ans. A cet âge, on est encore très jeune pourtant! Même si vous êtes en pleine forme, la retraite est obligatoire. Mais que faire quand on est retraité à cet âge? En France, vous avez des syndicats qui défendent vos droits, pas en Chine. Or moi, j'aime le côté garantie des droits.

En tant qu’actrice chinoise, avez-vous peur d’avoir une carrière expresse? Comment comptez-vous l’éviter?

Je ne m’en soucie pas, je n’ai pas de stratégie particulière.

On dit que vous jouerez dans le prochain film de Tim Burton. Pouvez-vous l’infirmer ou le confirmer?

Je ne peux pas démentir la rumeur à propos du film de Tim Burton car rien n’est encore fait. Tout ce que je peux vous dire de mes projets futurs, c’est que, parmi les propositions de scénarios qu’on m’a faites, j’ai isolé trois scripts américains. Il ne me reste plus qu’à en choisir un parmi eux…