VIDEO. Cannes 2015: Les studios Disney Pixar prêts à animer la Croisette

FILM D'ANIMATION «Vice-versa», le dernier-né des studios Disney Pixar, affiche sa joie d'être présenté à Cannes et présente ses premières images...

Clio Weickert

— 

Les affiches de Vice-Versa Lancer le diaporama
Les affiches de Vice-Versa — Studios Disney Pixar

«Yes we Cannes»! Ils l'ont fait. Pour la seconde fois, un film d'animation des studios Disney Pixar sera présenté en sélection officielle hors compétition lors du 68e Festival de Cannes. Après Là-haut (Up) en 2009, le réalisateur Pete Docter revient sur la Croisette avec son nouveau bébé: Vice-Versa (Inside Out).

Voir la nouvelle bande-annonce avec les voix françaises

Destination cerveau

Alors que Là-haut nous propulsait dans les airs, Vice-Versa va nous plonger dans le cerveau tumultueux d'une ado. Au sens littéral. Car l'histoire se passe au cœur du «Quartier Cérébral», le centre de contrôle dans la tête de la jeune Riley, 11 ans, fraîchement débarquée dans une nouvelle et grande ville avec ses parents.

Dans ce «QC», cohabitent et s'agitent cinq émotions: la joie, la peur, la colère, le dégoût et la tristesse. Et comme tous ceux qui sont passés par là, un cerveau en pleine crise d'ado n'est pas de tout repos.

Un casting de choix

Pour donner vie et voix à ces cinq émotions, les studios ont déniché un bel échantillon de la jeune génération du cinéma français. Charlotte le Bon, Pierre Niney, Marilou Berry, Mélanie Laurent et Gilles Lelouche prêteront respectivement leur voix à Joie, Peur, Tristesse, Dégoût et Colère. Un casting de choix pour un film qui risque de détonner. 

Des affiches en folie

Si certains peuvent se faire des cheveux blancs à l'approche du Festival, d'autres se font une joie de fouler le tapis rouge. C'est le cas de Vice-Versa

Les affiches de Vice-Versa - Studios Disney Pixar

 

Pour célébrer leur sélection, les studios Disney Pixar ont choisi la carte de l'humour et de la dérision avec des affiches hautes en couleurs et en émotions. Vice-Versa pourrait bien nous retourner le cerveau et secouer la Croisette.