Cannes: Le premier long-métrage de Natalie Portman sélectionné en séance spéciale

CINEMA «A Tale of love and darkness», le premier film de Natalie Portman derrière la caméra, sera présenté à Cannes...

Clio Weickert

— 

Nathalie Portman
Nathalie Portman — diapo 20 Minutes

Natalie Portman foulera le tapis rouge de Cannes. Mais cette année, elle gravira les marches en tant que réalisatrice en «séance spéciale». Ce premier long-métrage est l'adaptation du roman de l'écrivain Amos Oz, A tale of love and darkness (Une histoire d'amour et de ténèbres)

L'adaptation d'un roman autobiographique d'Amos Oz

Dans ce roman, l'auteur israélien y dévoile notamment son enfance, son pays déchiré par la guerre et le suicide de sa mère lorsqu'il avait douze ans.

D'origine israélienne (elle est née en 1981 à Jérusalem), Natalie Portman, qui parle l'hébreu couramment, a donc décidé d'adapter cette œuvre à l'écran. Le tournage avait débuté en février 2014 en Israël. En plus de la réalisation, l'actrice incarnera la mère d'Amos Oz dans le film. 

Réalisatrice, actrice et productrice

Si A tale of love and darkness risque d'être très attendu, Natalie Portman n'en est pas à son premier essai derrière la caméra. En 2008, au 65e Festival international du film de Venise, elle avait présenté son premier court-métrage, Eve. Mettant en scène Lauren Bacall, Ben Gazzara et Olivia Thirbly, il s'agissait de l'histoire d'une jeune femme qui sans le prévoir, se retrouvait au rendez-vous amoureux de sa grand-mère. 

En 2010, l'actrice a également participé à la réalisation de la comédie romantique New York I Love You, aux côtés entre autres d'Yvan Attal et de Fatih Akin.

Côté production, Natalie Portman n'est pas non plus en reste, elle a produit Un hiver à Central Park, Hesher, ou Scruples